QUAND
LE COMPTE
À REBOURS
PRENDRA FIN

Chapitre 6
LES QUATRES CAVALIERS DE L'APOCALYPSE



À quel moment a commencé le compte-à-rebours pour la 3ème Guerre Mondiale? C'est en comprenant ce que signifie vraiment les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse, que nous pourrons en fait répondre à cette question.

La raison pour laquelle les gens sont toujours inconscients de ce que Dieu a révélé sur la chronologie des événements qui conduisent à la dernière guerre de l'humanité, c'est qu'ils ont généralement tordu et perverti la vraie signification de ce que sont les Quatre Cavaliers.

Ce que veut dire le mot "apocalypse" a changé au cours des siècles. C'est dû essentiellement au fait que le Christianisme traditionnel a semé la confusion par leurs interprétations multiples de ce qui est écrit dans le Livre de l'Apocalypse de Jean. Le mot "apocalypse" est apparu tout d'abord dans les langues Grec et Latine. En écrivant le livre, Jean s'est servi du mot Grec "apokalyptein", puisque le mot contient la définition de "dévoiler, découvrir et révéler".

C'est près de 300 ans plus tard, quand l'Église Catholique a commissionné la traduction de la Bible en Latin, que le mot "apocalypisis", signifiant alors "révélation", a commencé à être utilisé.

C'est bien plus tard, pendant la période du Moyen Anglais, que ce mot a pris la signification de "perception ou vision" et même "hallucination".

C'est au milieu des années 1800, que des écrits sur la signification des choses écrites dans le Livre de l'Apocalypse, commencèrent à apporter une crédibilité au mot apocalypse, comme contenant une signification prophétique d'événements cataclysmiques et des croyances sur la fin imminente du monde actuel.

Au cours des quelques dernières dizaines d'années, le Christianisme traditionnel s'est complètement égaré et a hautement exagéré les choses, dans sa manière d'utiliser cette terminologie. Ils ont inventé des interprétations et des idées qui contiennent maintenant la définition d'une destruction complète et finale du monde, d'une fin du monde, de grandes tribulations catastrophiques sur la terre, avant que commence la 3ème Guerre Mondiale, des théories sur une bataille finale d'Armageddon (la dernière bataille et destruction totale de l'humanité), ainsi que d'autres interprétations qui ne sont que des absurdités.

C'est à cause d'interprétations erronées comme celles-là, que les quatre premiers Sceaux de l'Apocalypse ont pris des définitions totalement tordues, lorsqu'ils parlent des cavaliers décrits dans ces Sceaux.

Les quatre premiers Sceaux de l'Apocalypse, représentant quatre cavaliers différents, ne dépeignent pas du tout une apocalypse des temps moderne. Les idées apocalyptiques sur la fin de ce monde sont fausses. L'expression même et tous les enseignements associés aux "Quatre Cavaliers de l'Apocalypse" ne sont que pure absurdité!

La vérité, c'est que les quatre premiers Sceaux décrivent des événements qui sont déjà arrivés à l'Église de Dieu – des événements prophétiques qui allaient être le signe déclenchant le commencement d'un compte-à-rebours dans cette fin-des-temps. Tous ceux qui attendent que les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse se révèlent, ne savent pas que les événements qu'ils décrivent ont déjà eu lieu.

De manière à comprendre ce que décrivent vraiment ces quatre Sceaux, il est nécessaire de savoir un peu ce qui concerne l'Église de Dieu qui existe de nos jours – une Église que le monde ne connaît pas. Car il est important de savoir ce que Dieu a fait avec cette Église dans cette fin-des-temps.



Avertir le Monde

Depuis maintenant près de 70 ans, l'Église de Dieu s'est efforcé d'avertir les gens, que nous étions dans la fin-des-temps prophétisée un peu partout dans la Bible. Cet avertissement annonce une autre guerre mondiale – cette fois une guerre nucléaire. C'est une prophétie qui annonce que dans cette grande guerre, l'Europe jouera une fois encore un rôle très important. Ces avertissements de l'Église de Dieu ont commencé dès la fin de la 2ème Guerre Mondiale.

À l'annonce de cet avertissement, les gens ont pris comme une folie de croire que certains pays d'Europe allaient pouvoir s'unir avec l'Allemagne à leur tête, pour s'engager dans une 3ème Guerre Mondiale. Ces discours semblaient absurdes et aberrants. En conséquence, personne ne les a pas pris au sérieux. Après tout, l'Allemagne avait juste tenté d'envahir tout le continent, sous le slogan " Deutschland über alles" – L'Allemagne avant tout.

Et même en ce moment, après avoir vu s'accomplir en Europe des événements qu'Herbert Armstrong avait annoncé, les gens ne prennent toujours pas sérieusement les avertissements sur cette fin-des-temps. Il est nécessaire de répéter que de toutes les choses qu'avait annoncées Herbert Armstrong, le seul événement qu'il a vu de son vivant, fut la formation de l'Union Européenne. Cependant, ce n'était que le commencement de ce qui était prophétisé d'arriver.

Ce ne fut que treize ans après sa mort, qu'une bonne partie de l'Europe a adopté une monnaie commune, comme il l'avait prédit. Et puis en 2018, exactement 10 nations Européennes signèrent un accord pour la formation d'une union militaire, tout comme il l'avait prédit.

Depuis maintenant plus de 10 ans, l'Église de Dieu a intensifié les avertissements de fin-des-temps et les gens n'écoutent toujours pas. La nature de l'homme est toujours prête à ridiculiser et ignorer ce que l'Église de Dieu a proclamé depuis sa formation en l'an 31ap-JC. En conséquence de cela, les événements de fin-des-temps sont restés cachés.

Pour la pensée humaine il est difficile de croire qu'une source faisant autorité, puisse savoir ce que sont réellement la volonté et le dessein de Dieu pour l'humanité. Il est difficile pour quiconque de croire qu'au fil des siècles la véritable Église de Dieu est toujours restée petite, alors que les autres organisations se disant Chrétiennes se sont grandement développées. La nature humaine à tendance à croire que plus l'organisation ou l'église est grande, plus c'est la preuve que Dieu œuvre avec eux.

Il est même encore plus dur pour la pensée humaine de considérer la possibilité que des millions de gens aient pu être trompés au sujet du Christianisme traditionnel. Et pourtant c'est ce qui est arrivé au cours des siècles.

Ce livre a jusque-là présenté les preuves qui démontrent ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas, sur un grand nombre des enseignements et des doctrines au sujet de Dieu et de Christ. Pour ceux qui ont lu ce livre dans sa totalité, certains choix sérieux se présentent à eux, à savoir s'ils vont embrasser ces choses comme étant vraies, ou s'ils vont les rejeter comme étant fausses. Ce sont des choix très personnels, mais la réaction de chacun à ces questions, déterminera s'ils pourront se tourner vers Dieu et rechercher Son aide et Sa protection quand la guerre thermonucléaire commencera.

En fin de compte, qui vraiment écoutera Dieu? Le message de Dieu pour cette fin-des-temps, c'est que si vous êtes disposés à L'écouter, Il vous écoutera.

En réalité, la plupart des gens ne vont écouter ce qui est écrit ici, que quand la 3ème Guerre Mondiale aura éclaté. Malheureusement, Dieu a révélé que des destructions mondiales et un taux de mortalité inimaginable seront nécessaires pour que les gens commencent finalement à sincèrement L'écouter.

À cause de la nature de l'homme, il peut sembler futile d'écrire un livre comme celui-là, considérant que Dieu a révélé ce qu'a été au fil du temps la réaction de l'humanité envers Lui, et ce qu'elle est toujours aujourd'hui. Mais ce n'est pas futile, car quand le monde sera plongé dans cette dernière guerre, Dieu a révélé qu'alors les gens vont commencer à L'écouter.

Ainsi, l'Église de Dieu continue à avertir de l'imminence de cette dernière guerre. Quand les gens commenceront à être confrontés aux événements catastrophiques qui vont s'abattre sur le monde, ils commenceront à réaliser ce qui est vrai. Dieu a révélé que doucement mais sûrement, les gens vont commencer à se tourner vers Lui et rechercher Son aide pour échapper à ce arrivera. Ils chercheront à savoir ce qui est vrai.

Cependant, il y aura des gens qui décideront d'écouter et commenceront à vouloir changer, embrassant ce qui est vrai. Ce qui est écrit ici a pour but de venir en aide à ces gens, pour les équiper et les préparer à faire face à ce qui va bientôt arriver à ce monde, et leur permettre de s'accrocher à la véritable espérance de ce qui va arriver quand Christ interviendra.

La raison pour laquelle ce livre s'intitule Quand le Compte à Rebours Prendra Fin, est pour souligner l'importance du fait que le temps va très bientôt s'écouler et que le monde va être alors plongé dans une troisième guerre mondiale. Il ne reste plus beaucoup de temps aux gens pour se préparer adéquatement aux choses qui vont bientôt arriver. Plus vite les gens commenceront à assimiler cette réalité, plus ils seront en mesure d'être prêts à affronter ces choses physiquement, mentalement et spirituellement.

Ce chapitre révèle ce qu'est ce compte à rebours de fin-des-temps. Pour certaines personnes, plus ils seront en mesure de voir ces choses, plus ils seront motivés à réagir rapidement et faire en eux les changements qui leur sauveront la vie.

Il y a bien longtemps, après avoir fait sortir les enfants d'Israël de la captivité d'Égypte, Dieu leur révéla Son mode de vie et leur dit, "J'ai placé devant vous la vie et la mort. Choisissez la vie!" Dieu montrait par-là l'importance de faire de bon choix et c'est ce qu'Il voulait qu'ils fassent.

Maintenant, plus que jamais, ce moment est à nouveau arrivé. Il est temps de choisir la vie ou pas. La fin du compte-à-rebours de cette fin-des-temps est pratiquement arrivé. Quand il aura pris fin, une guerre thermonucléaire éclatera. Espérons que l'explication de tout ce que comprend ce compte-à-rebours, permettra de stimuler les gens à choisir la vie et à se tourner vers Dieu sincèrement et honnêtement.



Apprendre à écouter

Les humains ne comprennent tout simplement pas le Dieu tout-puissant qui a existé éternellement et qui est le créateur de toutes choses. La mentalité physique ne peut tout simplement pas comprendre une telle chose. La pensée humaine est au contraire limitée aux raisonnements physiques. Il n'existe aucune loi physique pouvant prouver à l'humanité qu'il y a un Dieu doté de pouvoirs sans limite, qui n'a ni commencement ou origine. Nous ne pouvons pas comprendre une chose pareille. Pourtant, les preuves évidentes de l'existence d'un Créateur sont tout autour de nous sur cette terre et au-delà.

L'esprit physique de l'homme ne peut pas même imaginer la grandeur et la complexité de tout ce que Dieu a créé. Même avec tous les progrès technologiques et scientifiques qui ont eu lieu au cours des décennies passées, nous ne sommes toujours qu'au stade de l'enfance dans notre connaissance de l'univers. La grandeur, la puissance et le dessein de Dieu, s'étendent tellement au-delà de la compréhension humaine. Ce n'est que quand Dieu révèle quelque chose de nouveau, que nous pouvons comprendre quelque chose de nouveau.

Au cours des millénaires, les gens de Dieu ont averti et proclamé ce que Dieu leur avait révélé. Ce que Dieu a ainsi révélé a servi de témoignage indéniable prouvant la véritable nature de l'homme. Par nature, l'homme choisit de ne pas croire ce que Dieu révèle comme étant la vérité, pas même lorsqu'Il nous montre ce qu'est vraiment notre nature.

"Car l'affection de la chair [la pensée naturelle humaine] est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi [aux voies] de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas" (Romains 8:7).

Beaucoup de gens ne croient tout simplement pas ce que Dieu dit de notre nature humaine, le fait qu'elle Lui résiste, à Lui, à Ses voies et à Ses lois. Soit c'est vrai, soit cela ne l'est pas. Comprendre notre nature est un des premiers pas importants pour apprendre comment nous délivrer de la captivité de notre nature égoïste.

Il y a une raison importante pour laquelle Dieu a créé la vie humaine sous une forme physique et non sous la forme d'esprit comme Il l'a fait pour le domaine des anges. L'humanité a été faite physiquement, dans le but de connaître la nature humaine égoïste. Cette nature se voit chez un enfant tout de suite après la naissance. On peut observer le développement de cette nature, par le fait que nous voulons les choses à notre manière. Notre nature est tournée tout d'abord vers le soi – elle est égoïste. Cependant, la folie c'est que nous refusons de recevoir cette vraie connaissance sur nous-mêmes

"Mais l'homme naturel ne reçoit pas les choses de l'esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge" (1 Corinthiens 2:14).

Dieu révèle que notre nature même résiste à Sa voie – Sa vérité – au point même de voir cette vérité comme quelque chose d'insensé.

Pensez à ce que l'homme considère comme insensé et à ce que d'un autre côté il embrasse comme étant vrai et équilibré.

Pour ceux du Christianisme traditionnel, les croyances qui leur semblent vraies et saines sont les fables de Noël et des Pâques, d'accepter le fait que Christ n'a passé qu'un jour et demi dans le sépulcre, l'idée que ceux qui ont vécu une mauvaise vie, seront torturés en enfer pour l'éternité, que Dieu est une sorte de "trois mousquetaires" spirituels, qui se sont formés en une Trinité et que les êtres humains ont une âme immortelle.

Pourtant, ce qui vient de Dieu, qui est vrai et qui est perçu comme de la folie, c'est qu'il n'y a qu'un seul Dieu Éternel et Tout-Puissant, que Christ a passé exactement trois jours et trois nuits dans le sépulcre, comme il l'avait dit, que les êtres humains doivent observer le Sabbat de Dieu et pas leurs propres jours fériés ou le dimanche comme le jour de culte, que les humains n'ont pas d'âme immortelle, mais que Dieu les ressuscitera à la vie et que Lui seul a la vie en Lui-même, que la vie de Christ n'a commencé que quand il est né d'une vie humaine, etc.

Ainsi, même tous ce qui est écrit dans ce livre, semblera insensé par la plupart des gens. Seul Dieu peut amener une personne au point de commencer à écouter et voir ce qu'Il dit être vrai. C'est exactement là où nous sommes dans le temps – en cette fin-des-temps, au moment où Dieu va commencer à amener l'humanité à pouvoir écouter et puis voir ce qu'Il dit – ce qui est vrai en réalité.

Un enfant peut être formé très jeune, pour qu'il commence à apprendre à gérer sa nature humaine égoïste. Il découvre que ce qu'il veut n'est pas toujours bon pour lui. Il commence à découvrir que "oui", n'est pas toujours la réponse qu'il aura quand il veut quelque chose. En grandissant, l'enfant apprend comment naviguer dans la réalité que dans la vie, il ne peut pas toujours faire ce qu'il veut.

Bien que les humains travaillent à contrôler cette nature égoïste, elle ne s'en va jamais. Elle est toujours présente en nous. C'est par l'expérience de cette vie humaine que Dieu cherche à nous montrer une bien meilleure manière de vivre– Sa manière de vivre. Pour en arriver là, nécessite un changement qui ne peut s'accomplir qu'avec Son aide, parce que cette aide est spirituelle, et seul ce qui est spirituel peut révéler ce qui est vrai. Ce n'est qu'alors, que nous pouvons vraiment connaître une paix véritable, un bonheur sincère et une vraie satisfaction de la vie.

Nous sommes arrivés à la fin de 6000 ans, à une époque où nous avançons dans le développement technologique et la connaissance scientifique. Tout cela faisait partie du plan de Dieu. C'est le moment qu'Il a choisi pour que ce genre de connaissance soit donnée à l'humanité.

Le temps est maintenant arrivé pour la grande phase suivante du plan de Dieu. Il nous a amené au moment où l'humanité va être en mesure de faire un très grand pas en avant, avec le développement d'une maturité beaucoup profonde dans son existence – dans la vie.

La phase suivante ne peut s'accomplir que par ce que Dieu va permettre à l'humanité d'affronter et de découvrir, lui donnant de venir face à face avec sa véritable nature égoïste et destructive. C'est à cause de la nature égoïste de l'homme, que la terre est progressivement détruite. Avec le progrès technologique, ce processus s'accélère de plus en plus.

Dieu a retenu jusqu'à maintenant l'abus ultime de la technologie – se servir des armements thermonucléaires pour faire la guerre. Nous sommes presque arrivés au moment où Dieu va permettre à cette dernière phase d'événements de fin-des-temps de commencer. Tout cela est absolument indispensable, afin d'amener l'humanité à un état d'humilité, qui permettra qu'une humanité beaucoup plus mature et saine d'esprit puisse émerger.

Dieu a révélé qu'avant de vraiment pouvoir commencer à L'écouter, l'humanité devra tout d'abord être profondément humilié. Ce qui ne sera possible que quand le monde commencera à faire face au fait qu'il ne peut pas résoudre ses problèmes et qu'un auto-anéantissement est maintenant une claire réalité. C'est en affrontant cette expérience insoutenable, que l'esprit de l'humanité commencera à changer, de l'orgueil à l'humilité, et que Dieu commencera littéralement à manifester ce qu'Il avait révélé par Ses prophètes et Ses apôtres depuis des milliers d'années.

Après 6000 ans, Dieu va finalement Se manifester à l'humanité d'une manière absolument remarquable, et Il va le faire à un moment qui sera le plus avantageux pour Sa création. Dieu va révéler les premiers membres de Sa Famille, ceux qu'Il a progressivement créés au cours des 6000 ans passés – les 144 000 qui reviendront avec Christ.

À sa résurrection, Christ fut ressuscité à une vie d'esprit, dans un corps composé d'esprit. Plusieurs heures après sa résurrection, il se manifesta dans un corps humain physique, ayant la même apparence qu'il avait avant sa mise à mort. Il a passé les 40 jours qui ont suivi sa résurrection avec ses disciples, leur enseignant ce qui s'était passé et ce que tout cela signifiait.

Ceux qui seront ressuscités à la vie d'esprit, seront en mesure de se manifester aux gens, sous la même forme qu'ils avaient avant dans leur vie physique. Ce sera pareil pour les 144 000 qui seront ressuscités pour apparaître avec Christ à son retour.

Tout le monde pourra les voir et les gens seront en mesure de les connaître, parce qu'ils seront les chefs et les sacrificateurs du Royaume de Dieu, répartis parmi toutes les populations de la terre. Ceux qui lisent ces choses pourront très bien être parmi ceux qui auront l'occasion de voir ces chefs et ces sacrificateurs dans le nouvel âge, et auront peut-être même l'occasion de les rencontrer et de leur parler.



La Famille de Dieu et L'Église de Dieu

Avant d'expliquer le compte à rebours et comment il a commencé, il serait bon de commencer par souligner ce qui va se passer quand il prendra fin. Il est important de comprendre ce que Dieu a prévu après que le compte à rebours aura pris fin, afin de pouvoir mieux apprécier la vérité sur l'Église de Dieu.

Juste avant la fin du compte à rebours, le monde sera plongé dans une 3ème Guerre Mondiale nucléaire. Il est nécessaire de répéter que si Dieu n'intervenait pas pour arrêter cette guerre, l'humanité s'anéantirait d'elle-même. C'est une réalité à laquelle l'humanité doit être confronté.

C'est tout de suite après la fin de ce compte à rebours, que Dieu manifestera Sa Famille à toute l'humanité. C'est Sa Famille qui établira Son gouvernement sur toute la terre.

Depuis le commencement même de toute la création, l'intention de Dieu était de créer Sa Famille – Elohim. C'est ce qu'a toujours été Son dessein et c'est toujours Son objectif principal. De tout le domaine de l'esprit et de l'univers physique, le summum de la capacité et de la puissance créative de Dieu, se trouve centré sur la création de Sa Famille.

Bien que le domaine de l'esprit et l'univers physique furent créé il y a des millions, voire des milliards d'années de cela, Dieu n'a entrepris la création de Sa Famille qu'au cours des 6000 ans passés. C'est la partie la plus difficile de Sa création. Avant cela, avant d'entreprendre l'œuvre de la création de Sa Famille, tout ce que Dieu avait créé dans le domaine de l'esprit et l'univers physique, était simplement venu à l'existence sous l'exercice de Sa puissance. Quand le domaine de l'esprit et l'univers physique ont été fait, ils n'ont pas résisté à la volonté de Dieu.

Cependant, le processus qui consiste à créer Elohim n'est pas aussi simple. Il a commencé lorsque Dieu a créé les êtres humains physiques, à qui Il a donné une pensée capable de faire librement ses propres choix, mais aussi possédant une nature humaine égoïste qui commence à la naissance. Puis Dieu se mis à œuvrer avec ces êtres humains qui ont la tendance naturelle de Lui résister. Les gens choisissent naturellement la voie de l'égoïsme, mais il arrive un moment dans la vie des gens, où Dieu va commencer à œuvrer avec eux, leur révélant le bon mode de vie à vivre – Sa voie – la voie qui consiste à "donner" plutôt qu'à "prendre".

C'est alors que la personne doit décider si elle va adopter la voie de Dieu, ou continuer de vivre comme elle l'a toujours fait. Jusqu'au moment où Dieu appelle quelqu'un et commence à lui offrir Ses voies, il est impossible aux gens de voir leur vraie nature ou le besoin qu'ils ont de choisir une autre manière de vivre, jusqu’à ce que Dieu le leur révèle.

Alors, seuls ceux qui choisissent volontairement de vivre ce bon mode de vie et prennent part à l'Église de Dieu, se verront donner l'opportunité de faire partie de la Famille de Dieu. Les gens doivent personnellement décider librement et volontairement s'ils veulent faire partie de la véritable Église de Dieu.

Ce qui rend l'effort de Dieu pour la création de Sa Famille aussi complexe, c'est qu'Il œuvre avec des êtres humains égoïstes, les aidant à voir leur nature humaine hideuse et leur donnant l'opportunité de changer et de transformer leur pensée. Il n'y a cependant aucun autre moyen de créer Sa Famille que par ce processus.

La première étape de ce processus, commence avec la vie humaine. L'étape suivante de cette création commence quand Dieu se met à œuvrer directement avec quelqu'un, dans l'Église et sur le plan spirituel, de manière à former, façonner et faire mûrir en la personne une nouvelle mentalité, une nouvelle pensée – qui elle pourra naître plus tard dans Sa Famille d'esprit.

Encore une fois, au cours des 6000 ans passés, Dieu a œuvré à la création de ceux qui seront les premiers de Sa Famille, constituant le nombre exact de 144 000 personnes qui seront ressuscités et viendront avec Christ lorsqu'il reviendra pour établir le gouvernement de Dieu sur toutes les nations. Au cours des 1000 ans qui vont suivre, des milliards de gens recevront eux aussi l'opportunité de choisir le mode de vie de Dieu, de faire partie de l'Église de Dieu et se mettre à l'œuvre pour pouvoir faire partie de la Famille d'esprit de Dieu.

Et puis finalement, pendant les 100-ans qui suivront le Millénaire, toute l'immensité de l'humanité sera ressuscitée à la vie, tous ceux qui auront vécus et sont morts se verront offrir à ce moment la même chose – le choix de se joindre à la Famille de Dieu ou non.

Espérant que ceci permettra de mieux comprendre la raison pour laquelle l'attention de Dieu est tellement centrée sur l'Église en cette fin-des-temps, car au cours des 2000 ans passés, Dieu a appelé un très grand nombre de gens à se joindre à l'Église, leur offrant l'occasion d'être les premiers à entrer dans Sa Famille. C'est tout au long de cette période, que la plupart d'entre eux ont été appelés dans l'Église, pour être parmi les 144 000 qui reviendront avec Christ.



Il s'Agit de l'Église

De saisir qu'il est important pour Dieu de finir le compte de tous les 144 000 qui vont revenir avec Christ, devrait nous permettre de beaucoup mieux comprendre pourquoi l'attention de Dieu est tout d'abord centrée sur Son Église. Pour que Sa Famille puisse régner, il est important de compléter avant tout autre chose le nombre total des 144 000. Il en reste toujours quelques-uns qui sont en cours de préparation pour faire partie de ce nombre. Quand ce nombre sera complet, la 3ème Guerre Mondiale commencera.

Dieu et Christ sont à l'œuvre pour modeler et façonner spirituellement le caractère de ceux qui sont en cours de formation pour faire partie de Sa Famille. Arrivé à un certain stade du développement de leur maturité spirituelle, Dieu détermine si la personne a atteint le niveau nécessaire pour faire partie de cette Famille – La Famille Divine. L'accomplissement de ce processus dans la vie de quelqu'un, s'appelle "être marqué du sceau" par Dieu.

Il a été expliqué que les événements des quatre premières Trompettes décrivent le commencement de la 3ème Guerre Mondiale, et que ces événements sont ce qui va arriver aux États-Unis à ce moment-là. Dieu révèle qu'Il a une grande œuvre à compléter avant qu'il ne soit permis aux quatre anges des quatre premières Trompette de déclencher ces événements.

"Après cela, je vis quatre anges [avec les quatre premières Trompettes] debout aux quatre coins de la terre; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu'il ne soufflât pas de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre [parlant de la destruction qui était retenue]. Et je vis un autre ange, qui montait du côté du soleil levant, et qui tenait le sceau du Dieu vivant; il cria d'une voix forte aux quatre anges à qui il avait été donné de faire du mal à la terre et à la mer, et il dit: Ne faites pas de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu'à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus [portant leurs noms] des fils d'Israël" (Apocalypse 7:1-4)

En ce moment, la plupart de tous les 144 000 ont déjà été marqués du sceau, ils sont morts et seront ressuscité à la venue de Christ. Cependant Dieu montre qu'au moment de la venue de Christ, il y en a qui seront toujours en vie et qui ne connaîtront jamais la mort. Ces quelques personnes seront simplement changées en un instant, de mortels à immortels, au moment de leur résurrection à la vie d'esprit, au retour de Christ. Ces gens sont en ce moment dans l'Église de Dieu, et il en reste quelques-uns à être marqués du sceau.

Ainsi, tout ce qui reste à accomplir avant que la 3ème Guerre Mondiale commence, est centré sur l'Église avec l'achèvement du marquage du sceau pour ceux qui feront partie des 144 000. Lorsque cela sera fini, les anges ne retiendront alors plus les événements qui déclencheront la 3ème Guerre Mondiale.



Le Timing est Connut Par Ce Qui Arrive à l'Église de Dieu

L'Église de Dieu est tellement importante pour Dieu, qu'Il a fait écrire un grand nombre de prophéties à son sujet. Il y a dans le monde des gens qui croient que nous nous approchons d'une fin-des-temps et que les événements décrit dans l'Apocalypse vont bientôt s'accomplir. Cependant, ils ne saisissent pas le moment de l'accomplissement de ces prophéties, parce qu'elles sont en grande partie au sujet de l'Église.

Quand ces gens lisent le Livre de l'Apocalypse, ils ont tendances à penser qu'ils saisissent assez bien ce qui est écrit, mais les passages importants qu'ils appliquent par erreur à des événements historiques passés, sont les choses mêmes qui les gardent dans l'aveuglement de la réelle proximité de la fin-des-temps. À cause de cela, beaucoup de gens ne font pas attention aux événements courants, parce qu'ils pensent que les événements importants de fin-des-temps n'auront lieu que plusieurs années dans l'avenir.

La plupart des prophéties du Livre de l'Apocalypse sont au sujet de l'Église Dieu. Comprendre ces prophéties permet en fait de mieux repérer la chronologie des événements de fin-des-temps.

Dès le début de l'Apocalypse, Dieu révèle l'importance de Son Église en la prévenant de ce qui allait lui arriver au cours des 1900 ans qui allaient suivre. Après la révélation de ces prophéties à Jean, il écrivit alors de livre de l'Apocalypse, au milieu des années 90ap-JC pendant qu'il était en prison sur l'île de Patmos. Ce qui veut dire qu'il avait probablement autour de 90 ans quand il l'a écrit.

Une des premières prophéties que Dieu Lui a donnée sur l'Église, quelque chose que très peu de gens semblent comprendre, présente les ères variées de l'Église qui allaient se suivre au fil du temps jusqu'à la fin-des-temps – au moment de la dernière ère.

La première ère décrite était Éphèse, qui fut la première ère des premiers apôtres décrits dans les écritures du Nouveau Testament. Avec le temps, l'Église a traversé des périodes d'histoires très difficiles, pleine d'opposition et de persécution, y compris de la part de ceux qui faussement se disaient Chrétiens. Au début de la cinquième ère, Sardes, l'invention de l'imprimerie donna naissance à un grand nombre d'églises Protestantes. La prolifération d'églises organisées s'ajoutant à l'Église Catholique, qui avait été la religion dominante pendant des siècles jusque-là, produisit une grande oppression sur l'Église même de Dieu.

La conséquence d'une telle oppression sur l'Église de Dieu au cours de plusieurs centaines d'années, a été que l'Église s'est affaiblie, au point d'arriver à un état où Dieu l'avait déclaré morte – spirituellement. C'est à ce moment-là que Dieu suscita un apôtre, Herbert Armstrong, à qui fut donné la capacité de commencer à restituer la vérité à l'Église et pour lui révéler qu'elle était entrée dans la fin-des-temps. Cette ère, durant laquelle Herbert Armstrong accompli la mission que Dieu lui avait donnée, fut connue sous le nom de l'ère de Philadelphie.

Le fait de connaître ces événements et l'histoire de la véritable Église de Dieu, permet de repérer les événements prophétiques de fin-des-temps lorsqu'ils ont lieu. Il est important de connaître ces ères, puisque l'ère prophétisée d'être la dernière, fut celle qui conduisit au commencement du dernier compte à rebours pour la 3ème Guerre Mondiale et à la venue de Christ. Ce fut cette dernière ère, l'Ère de Laodicée, qui lança le monde dans les événements de fin-des-temps. Cette dernière ère commença à la mort d'Herbert Armstrong, en janvier 1986.

Le monde n'a pas connu, ni reconnu l'Église de Dieu, et il a déjà été mentionné que le monde n'a pas non plus reconnu l'apôtre que Dieu avait suscité pour accomplir une œuvre importante qui allait conduire à la fin-des-temps. La mission d'Herbert Armstrong a été d'aller dans le monde entier pour annoncer la bonne nouvelle (l'évangile) de la venue du Royaume de Dieu. C'est "l'œuvre" même que Josué le Christ avait décrite comme allant avoir lieu à la fin-des-temps.

"Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations, alors viendra la fin"(Mathieu 24:14)

En fait, c'est à la mort d'Herbert Armstrong, que la dernière ère de l'Église commença. Cette dernière ère vit alors la manifestation d'événements accomplissant les plus importantes prophéties sur le commencement d'un compte à rebours pour la venue de Christ. Ces prophéties décrivent le début d'événements de fin-des-temps majeurs qui sont arrivés à l'Église de Dieu. Ces événements sont révélés dans l'ouverture des quatre premiers Sceaux de l'Apocalypse.

Comme déjà dit au début de ce chapitre, ces quatre premiers Sceaux sont souvent appelés les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse. Beaucoup de gens pensent savoir ce que ces cavaliers prophétiques signifient, mais en fait ils n'en savent rien. Il existe une pléthore de pensées et d'idées étendues sur une large diversité d'interprétations extrêmement variées les unes des autres. Certains saisissent en fait que le Premier Sceau décrit une fausse religion, mais ils ne comprennent pas qu'il s'agissait-là d'un événement prophétique qui a marqué le commencement-même d'un dernier compte à rebours.

À cause des interprétations variées sur ce que signifie les Quatre Cavaliers et de l'interprétation erronée qu'il s'agit d'une grande tribulation cataclysmique sur la terre, beaucoup de gens ne prennent pas au sérieux la vérité que cette guerre est sur le point de nous tomber dessus. Ils ne voient pas encore cette tribulation et ils ne comprennent pas qu'elle était pour l'Église. C'est pourquoi la réalité de cette guerre leur semble encore loin dans l'avenir. Ils ne voient pas les événements prophétiques s'accomplir, et se retrouveront pris par surprise quand la chute totale des États-Unis va commencer, ce qui arrivera avec les événements des quatre premières Trompettes du Septième Sceau.

Ce livre tente de montrer clairement qu'un grand nombre d'événements prophétisés conduisant à cette dernière guerre se sont déjà accomplis, soulignant particulièrement les événements qu'Herbert Armstrong avait prédit dès la fin de la 2ème Guerre Mondiale. Nous sommes déjà bien engagés dans le compte à rebours de cette dernière partie de la fin-des-temps. Le fait est que tous les Sept Sceaux de l'Apocalypse ont déjà été ouvert, bien que les événements des Quatre Premières Trompettes du Septième Sceau sont en ce moment retenus, jusqu'à ce que le marquage du sceau des derniers des 144 000 soit fini.

Comme déjà dit plusieurs fois, le monde n'a pas connu la véritable Église de Dieu, cependant c'est là que l'œuvre et le centre d'intérêt de Dieu se sont trouvé. Dieu a clairement montré que les événements de la 3ème Guerre Mondiale ne peuvent commencer, que quand certaines choses concernant Son Église se seront accomplies. Cela montre combien l'Église de Dieu est importante pour l'accomplissement des événements de fin-des-temps et la fin de l'âge de l'humanité! Arriver à comprendre ces choses, permettra aux gens de plus facilement comprendre ce que signifiait le Premier Sceau de l'Apocalypse, et que quand cet événement est arrivé dans l'Église de Dieu, un réel compte à rebours pour le retour de Christ a commencé.

Tout comme Dieu avait prédit dans le Livre de Daniel qu'il y aurait un compte à rebours commençant à un moment précis de l'histoire jusqu'à la première venue de Christ, ce qui est appelé la Prophétie des Sept Semaines, il existe aussi un compte à rebours pour sa seconde venue.

Quand on en vient à l'accomplissement des chronologies prophétiques, Dieu est extrêmement précis et exacte jusque dans les moindres détails. Les écritures contiennent beaucoup d'exemple à ce sujet. Un de ces exemples a déjà été mentionné, lorsque Dieu donna à Christ de savoir qu'il allait passer exactement trois jours et trois nuits complètes dans le sépulcre. Christ avait dit à ses disciples que ce serait le seul signe qu'il leur donnerait prouvant qu'il était vraiment le Messie.

C'est par le prophète Daniel, que Dieu avait prédit le moment exact où le Messie allait venir pour la première fois pour accomplir une œuvre sur la terre. La Prophétie des Soixante Dix Semaines (présentée sur le tableau de l'annexe à la fin du livre) prédit aussi quand il allait mourir. Dieu a aussi révélé que dans cette prophétie, chaque "jour prophétique" est équivalant à une année. Cette prophétie commence avec une portion de temps précise.

"Sache-le donc et comprends: depuis l'émission de la parole ordonnant de retourner et de rebâtir Jérusalem, jusqu'au Messie, le Prince [quand il allait commencer son œuvre, son ministère], il y a sept semaines et soixante-deux semaines: les places, les rues et la muraille seront rétablis, mais en un temps de trouble" (Daniel 9:25).

Jérusalem et le temple avait pratiquement été totalement détruit, au moment où Juda fut conquis et emporté en captivité à Babylone. Dieu se sert du moment de cette destruction et du moment où l'ordre fut donner de reconstruire les murs de Jérusalem et le temple, comme point de départ d'un compte à rebours pour la première venue de Christ. C'est ce qui sert aussi de genre prophétique pour le compte à rebours qui conduira à la seconde venue de Christ. Réellement, les anciens prophètes et le Nouveau Testament nous ont donné des prophéties sur la premier et la seconde venue de Christ, soulignant un certain compte à rebours pour chacune d'entre elles.

La première période mentionnée est, "sept semaines", ce qui consiste en 49 jours. Ces 49 jours prophétiques correspondent à 49 années. En 457av-JC, Artaxerxés publia un décret pour la reconstruction de Jérusalem, qui eut lieu à l'époque d'Ezra et de Néhémie. La reconstruction des murailles et des rues pris 49 ans, ce qui accomplit cette première prophétie de sept semaines (49 ans), et pris fin en 408av-JC.

La période mentionnée après, sont les "soixante-deux semaines." En multipliant ce nombre par les sept jours de la semaine nous donne une période supplémentaire de 434 jours prophétiques, ou 434 ans. En ajoutant 434 ans, commençant en 408av-JC, nous amène à l'an 27ap-JC. (Ajoutant 1, puisqu'il n'y a pas d'année 0). Josué le Christ a commencé son ministère en l'an 27ap-JC et fut mis à mort 3 ans et demi plus tard, le jour de Pâque de l'an 31ap-JC. Les versets suivant de Daniel nous parlent de ces 3 ans et demi.

"Et après les soixante-deux semaines, le Messie sera retranché [tué], mais non pour lui [il allait mourir comme la Pâque de toute l'humanité]. Il [le Messie] confirmera l'alliance avec plusieurs pendant une semaine; et à la moitié de la semaine, [3 jours et demi] il fera cesser le sacrifice et l'oblation…" (Daniel 9:26-27).

Les anciens prophètes, les leaders religieux et même les disciples ne savaient pas que le Messie allait tout d'abord venir pour mourir comme la Pâque du monde entier, ni n'avaient compris qu'en ce faisant, il allait "faire cesser le sacrifice et l'oblation" physique, ce qui signifie que sa mort allait accomplir et abolir les lois attachées au système des sacrifices. Quand les écritures parlent de l'abolition des lois, particulièrement dans le Livre des Hébreux, il ne s'agit pas des 10 Commandements, mais bien plutôt des lois des sacrifices, les pratiques sacrificielles et toutes les lois qui s'y attachent, qui symbolisaient ce qui allait venir.

La prophétie sur la première venue de Christ, selon laquelle il allait accomplir un ministère qui allait durer 3 ans et demi, après quoi il allait être "retranché" (mis à mort), est facile à comprendre; cependant, cette prophétie contient aussi la description d'événements de fin-des-temps, bien qu'ils n'aient pas tous été révélés.

Ce compte pour la première venue de Christ était très précisément détaillé. Dieu a aussi donné des prophéties extrêmement précises sur le compte qui va conduire à la seconde venue de Christ. La durée totale de ce compte n'a pas encore été révélée à l'Église de Dieu, mais ce qui a été révélé c'est que ce compte s'approche rapidement de sa fin. Dieu a donnée de surveiller et de rester alerte à certains périodes prophétiques, dans le but de nous préparer pour les événements qui conduiront finalement à la conclusion du compte à rebours en cours.



Le Minutage Prophétique Pour La Seconde Venue De Christ

Pendant l'ère de l'Église de Philadelphie, Dieu a donné à Son apôtre, Herbert Armstrong, une clé prophétique très particulière pour comprendre les quatre premiers Sceaux de l'Apocalypse. Il comprit que la prophétie du Mont des Oliviers était la clé pour comprendre ces quatre Sceaux, mais il ne put pas voir qu'elle ne décrivait pas des événements physiques de fin-des-temps.

Les prophéties du Mont des Oliviers sont les prophéties que Christ avait données à ses disciples la nuit de Pâque de l'an 31ap-JC sur le Mont des Oliviers, le dernier jour de sa vie.

Bien qu'Herbert Armstrong reçu la clé, Dieu ne lui révéla pas la pleine signification de ces prophéties, ni ne reçut de pouvoir se servir de la "clé", parce que le temps pour l'ouverture des sceaux n'était pas encore venu. Ainsi Herbert Armstrong était limité à ne voir l'accomplissement de ces Sceaux que sur un plan physique. Il n'avait pas reçu de voir que c'était une question prophétique concernant l'Église de Dieu, il fit l'erreur de croire au contraire que le Premier Sceau décrivait le monde "religieux" physique du Christianisme traditionnel.

Matthieu 24 et les récits de la prophétie du Mont des Oliviers, sont en parallèle avec le récit des Sceaux d'Apocalypse 6. Même dans l'Église, ce ne fut qu'après l'ouverture du Premier Sceau, qu'il fut possible de voir ces quatre premiers Sceaux sous un jour différent, quelque chose qui ne s'accomplissait pas physiquement. Il n'est donc pas surprenant que dans le monde ces choses aient été perçues comme devant s'accomplir physiquement sous la forme d'une grande tribulation sur la terre.

Comme déjà mentionné, les quatre premiers Sceaux sont souvent appelés les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse, parce qu'ils ont été perçus comme étant "apocalyptique" dans leur puissance physique et destructive sur la terre. Des destructions apocalyptiques s'abattront sur ce monde, quand les événements des quatre premières Trompettes du Septième Sceau commenceront, mais ces premiers Sceaux sont une description de l'énorme destruction qui a eu lieu dans l'Église même de Dieu. Ils furent spirituellement d'une nature apocalyptique.

Les versets qui suivent, décrivent les disciples dans les environs du Temple, avec Josué leur donnant des prophéties sur l'Église de Dieu à la fin-des-temps. Et puis la conversation continue avec des questions et des réponses sur cette époque de la fin.

"Comme Jésus s'en allait, au sortir du temple, ses disciples s'approchèrent pour lui en faire remarquer les constructions. Mais il leur dit: Voyez-vous tout cela? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée" (Matthieu 24:1-2)

Ce que Josué décrivait à ses disciples est généralement comprit par la plupart des gens comme étant purement physique. C'était une réaction très commune aux enseignements de Josué le Christ et c'est une réaction humaine normale, parce que par nature, l'humanité est confrontée au monde "physique" qui l'entoure, ne pouvant ni voir ni comprendre ce qui est spirituel. L'aspect spirituel ne peut être ni vu ni mesuré.

Le Livre de Jean est rempli de ces exemples. Dans le chapitre 3 de ce livre, Josué s'adresse à Nicodème, un dirigeant Juif. Il ne pouvait pas comprendre ce que Josué disait, lorsqu'il parlait du besoin de "naître de nouveau" de l'esprit. Nicodème lui demanda comment pouvait-on naître de nouveau lorsqu'on est vieux. Il savait qu'il n'allait jamais pouvoir retourner dans le ventre de sa mère pour naître une seconde fois.

Même le Christianisme traditionnel, embrasse une mauvaise interprétation là-dessus. Ils croient qu'être né de nouveau est un genre "expérience spirituelle" qui a lieu alors que nous sommes toujours dans ce corps physique. Mais Josué parlait d'un changement littéral qui doit avoir lieu dans la vie humaine. Ce changement fait partie du dessein de Dieu pour l'humanité. Les humains ont l'opportunité de naître d'une essence d'esprit dans la Famille de Dieu et devenir des êtres d'esprit vivant éternellement.

Jean 4 nous raconte la rencontre de Josué avec une femme Samaritaine près d'un puit. Il lui dit qu'après avoir bu l'eau de ce puit, elle aurait soif de nouveau. Il lui dit alors qu'il avait de l'eau vivante à donner, et que quiconque en buvait n'aurait plus jamais soif. Elle lui demanda qu'il lui donne de cette eau, afin qu'elle n'ait plus à retourner au puit. Elle n'avait pas compris qu'il ne parlait pas d'eau physique, mais de pouvoir "boire" "l'eau spirituelle" de la Parole de Dieu.

Et puis dans Jean 6, Josué parlait du symbolisme avenir de la célébration de la Pâque, que plus tard Paul explique dans 1 Corinthiens 11:23. Josué avait annoncé à ses disciples qu'ils auraient à manger de sa chère et boire de son sang. Dans Jean 6:66, il est écrit qu'à la suite de cela, un grand nombre de ses disciples (pas les douze) ont arrêté de le suivre, dégoûtés de ce qu'il avait dit. Les Juifs ont toujours pratiqué les lois des aliments purs et impurs. Ils savaient que manger de la chair humaine et boire du sang humain était une violation évidente et flagrante de la loi de Dieu.

Mais Josué ne parlait pas littéralement d'une interprétation physique. Il commençait à guider ses disciples à comprendre ce qui allait être révélé plus tard sur la nouvelle célébration de la Pâque. Dans cette cérémonie à venir, boire une petite gorgée de vin servirait à rappeler son sang versé, et manger un morceau de pain sans levain symboliserait sa chair - sa vie physique, pour être la Pâque sacrifiée pour les péchés de l'humanité.

Le Livre de Jean continue avec d'autres récits, interprétées sur le plan physique, mais censées être interprétées sur la plan spirituel. C'est un cas similaire à celui où Josué le Christ disait à ses disciples que les pierres du temple allaient toutes être renversées. Ce qu'il disait n'était pas censé être interprété physiquement, mais spirituellement. Bien que le temple fût détruit par les romains pendant la première ère de l'Église, l'ère d'Éphèse, Christ ne faisait pas référence à cet événement. Cette prophétie annonçait ce qui allait arriver à l'Église dans l'avenir – à la fin-des-temps.

Les pierres du temple sont spirituelles. Elles représentent l'Église de Dieu.

"Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu [un temple spirituel]. Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Josué le Christ lui-même étant la pierre angulaire. En lui tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu par l'esprit" (Éphésiens 2:19-22).

Paul explique que ceux que Dieu a appelés dans Son Église sont décrit comment faisant partie d'un temple spirituel – un temple saint dans le Seigneur. L'apôtre Pierre l'explique d'une manière similaire.

"En vous approchant de lui; qui est la pierre vivante rejetée des hommes, mais choisie de Dieu, et précieuse; Vous aussi, comme des pierres vivantes, vous êtes édifiés, pour être une maison spirituelle, un sacerdoce saint, afin d'offrir des sacrifices spirituels agréables à Dieu, par Josué le Christ" (1 Pierre 2:4-5).

Les membres de l'Église de Dieu sont décrits comme des "pierres vivantes" (spirituelle), qui sont édifiées pour être une maison spirituelle. Cette maison spirituelle est le temple de Dieu.

Dans cette prophétie du Mont des Oliviers, comme Christ annonçait que les pierres du temple allaient toutes être renversées, il parlait d'une époque avenir pour l'Église. C'était semblable à ce qu'il disait aux Juifs, "détruisez ce temple et en trois jours je le relèverai." En cette occasion, il parlait de lui-même, prédisant sa mort et sa résurrection, le fait qu'il allait mourir et passer trois jours et trois nuits dans le sépulcre.

Après que Christ ait annoncé aux disciples qu'il ne resterait pas du temple une pierre sur une autre qui ne soit renversée, les disciples voulait en savoir plus sur ce qu'il leur disait.

"Il s'assit sur le Mont des Oliviers et les disciples vinrent en particulier lui poser cette question: Dis-nous, quand cela arrivera-t-il et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde [Grec – de l'âge]?" (Matthieu 24:3).

Voyez-vous ce qu'est le contexte de cette prophétie? Cela ne concerne pas seulement l'Église, mais nous montre clairement quand ces choses arriveraient. Les disciples demandaient à Josué quand les événements du reversement du temple auraient lieu. De par leur question, il est clair qu'ils savaient qu'il parlait du temps de son avènement, sa venue (dans son Royaume) et de la fin de l'âge. Cette prophétie décrit les choses qui allaient arriver à l'Église à la fin-des-temps, juste avant que Josué le Christ revienne pour établir son Royaume.

Un autre passage révèle que les disciples voulaient savoir quand le Royaume de Dieu allait s'établir, mais ils n'avaient aucune idée que cela n'arriverait pas de leur vivant. Ils croyaient en fait qu'il allait venir prochainement. À ce moment-là, les disciples ne comprenaient toujours pas ce qu'il leur disait sur le fait qu'il allait être exécuté. Ce passage est écrit un peu différemment dans le Livre de Marc.

"Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et à quel signe connaîtra-t-on que toutes ces choses vont s'accomplir?" (Marc 13:4).

Josué faisait savoir à ses disciples quelle serait l'époque où il allait venir comme Roi des rois dans le Royaume de Dieu, et quel serait le signe qui allait précéder ce moment. Le signe qu'il allait leur donner décrivait ce qui allait se passer dans l'Église – les événements et les signes qui allait avoir lieu dans l'Église de Dieu – pas des signes qui auraient lieu dans le monde, comme les versets qui suivent le montrent clairement.

"Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations, et alors viendra la fin" (Matthieu 24:14).

Dans ce passage, Christ commença à leur révéler un peu plus de détails sur ce qui allait s'accomplir au fil du temps dans l'Église de Dieu. Puis il leur parla des événements qui allaient directement conduire à la fin-des-temps. C'est là qu'il révéla un événement en particulier. Cet événement arriva à une jonction du temps, qui fut auparavant décrite comme étant le moment où commença à s'accomplir la mission que Dieu avait donnée à Herbert Armstrong. Cette mission fut une œuvre immense qu'il accomplit en annonçant l'évangile par des publications, des émissions de radio et de télévision dans le monde entier.

C'est à la mort d'Herbert Armstrong que commença la dernière ère de l'Église, appelée Laodicée. La prophétie du Mont des Oliviers révèle ce qu'allait être le signe de la venue de Christ, et ce signe s'est réalisé comme il l'avait annoncé. Les disciples lui avaient demandé ce qu'allait être ce signe, et il leur répondit révélant exactement ce qu'il allait être – ce serait le moment où le compte à rebours de la fin-des-temps allait commencer – le signe de sa venue.

"Et donc, quand vous verrez dans le lieu saint l'abomination de la désolation, dont le prophète Daniel a parlé (que celui qui le lit y fasse attention), Alors que ceux qui seront dans la Judée s'enfuient dans les montagnes" (Matthieu 24:15-16).

Christ parlait d'un accomplissement physique de ce qui était connu sous le nom de "l'abomination de la désolation", un incident qui eut lieu en 168av-JC, quand Antioches Épiphane IV, profana le temple en y érigeant une statue de Zeus et sacrifiant un porc sur l'autel.

Il y a une dualité dans l'accomplissement du récit de Daniel. D'une part, il s'accomplirait physiquement et aurait lieu en 168av-JC, mais Christ disait qu'il allait y avoir aussi un accomplissement spirituel. Cet accomplissement spirituel allait se réaliser quand une abomination de la désolation allait avoir lieu dans l'Église de Dieu – dans le temple spirituel.

Cet événement allait être tellement dévastateur pour le peuple de Dieu (décrit dans le texte comme la Judée – la Judée spirituelle – l'Église) que l'avertissement était qu'ils s'enfuient dans les montagnes. Ce sera expliqué plus en détail, mais il s'agissait d'un temps où l'Église allait être totalement dispersée. Dans les prophéties, "les montagnes" servent à symboliser les gouvernements. C'était le moment de la dispersion de l'Église-même de Dieu, lorsque même le gouvernement organisé de l'Église (le ministère) allait être totalement dispersé.

Beaucoup d'assemblées regardent les prophéties sur le signe de la venue de Christ, croyant que cette abomination de la désolation consiste en quelque chose qui devrait arriver à Jérusalem, sur le Mont du Temple. Certains pensent que ces versets ne peuvent s'accomplir qu'avec la construction d'un nouveau temple, qui se verrait alors profané, même s'il ne s'agit que de quelques pierres empilées sur les lieux. Certains croient même que cela pourrait s'accomplir rien qu'avec l'érection d'un autel, afin qu'un porc puisse y être à nouveau sacrifié. Ce genre d'idées sont ridicules et trop exagérées pour être considérées comme des possibilités sérieuses.

La prophétie du Mont des Oliviers est vraiment la clé pour comprendre que les quatre premiers Sceaux de l'Apocalypse étaient pour l'Église même de Dieu et décrivaient ce qui allait arriver quand une abomination de la désolation spirituelle allait frapper l'Église – qui est le véritable temple spirituel de Dieu. L'accomplissement de ces Sceaux ne consistait pas en une tribulation physique qui allait s'abattre sur le monde, mais plutôt d'une tribulation spirituelle qui allait s'abattre sur l'Église de Dieu.

Comment donc, quelque chose comme une abomination de la désolation puisse avoir lieu dans l'Église même de Dieu? C'est en comprenant ce qui est arrivé pendant l'ère de Laodicée, que tout cela se clarifiera.



L'Apostasie et l'Abomination de la Désolation

Pendant bien des années après le début de l'Église en l'an 31ap-JC, le peuple de Dieu ainsi que Ses apôtres, ont attendu le jour où Christ allait revenir pour établir le Royaume de Dieu. Ils ne savaient pas qu'il n'allait revenir que 1900 ans plus tard.

Près de 20 ans après le début de l'Église, Christ donna à Paul une prophétie spécifiant plus en détail ce qui constituerait le signe de sa venue.

"Pour ce qui concerne l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu'on dirait venir de nous, comme si le jour de Christ était déjà là. Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut tout d'abord qu'arrive l'apostasie (du grec qui signifie un abandonnement), et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de perdition" (2 Thessaloniciens 2:1-3).

Le contexte de la Prophétie de Paul est très clair, puisqu'à quatre reprises il parle de ce qui va s'accomplir. Remarquez les phrases: 1) "la venue de notre Seigneur Josué le Christ" 2) "notre réunion avec lui" [la réunion de l'Église – les 144 000 – à la venue de Christ] 3) "comme si le jour de Christ était déjà là" et 4) "car il faut tout d'abord qu'arrive." Cette prophétie, annoncée par Paul, montre clairement qu'il leur révélait ce qu'ils voulaient tous savoir. Quand Christ allait-il revenir?

Paul faisait savoir à l'Église qu'il fallait que des événements très particuliers aient tout d'abord lieu dans l'Église, avant que la fin-des-temps commence – avant que la venue de Josué le Christ puisse avoir lieu – avant que le Royaume de Dieu s'établisse (le moment de "notre réunion avec lui").

L'avertissement donné à l'Église est le même que celui donné par Josué le Christ dans la prophétie du Mont des Oliviers, parlant du moment de sa venue et de l'accomplissement des événements de fin-des-temps.

"Josué leur répondit: Prenez garde que personne ne vous séduise. Car un grand nombre viendront en mon nom, disant: C'est moi qui suis le Christ, et ils séduiront beaucoup de gens" (Matthieu 24:4-5).

Là encore, il s'agit ici de l'Église et non du monde. Le monde a toujours été séduit sur ce qui est vrai regardant Dieu, car Son but n'a pas été de lui révéler Sa volonté et Son dessein. Dieu n'a révélé Son dessein qu'à quelques-uns jusqu'au temps de Christ, et après cela seulement à l'Église.

Ce verset ne parle pas du fait que le monde va être séduit, puisqu'il l'a toujours été. Les seuls à pouvoir être séduits sont ceux à qui Dieu a donné Sa vérité. Cet avertissement fût donné à l'Église de Dieu, afin qu'ils s'assurent de ne pas perdre cette vérité en se laissant séduire.

Christ donnait le clair avertissement que le signe de sa venue serait aussi que beaucoup de gens viendraient pour essayer de séduire l'Église. Qui peut venir dans l'Église au nom de Josué le Christ? Uniquement le ministère! Josué a dit qu'un grand nombre allait venir en son nom pour séduire beaucoup de gens dans l'Église.

Avant que Josué soit exécuté sur un poteau, un grand nombre de ceux qui le suivaient croyaient déjà qu'il était le Messie (le Christ) envoyé de Dieu pour s'emparer des rênes du gouvernement Romain. Avant sa mort, ils voulaient savoir à quel moment il allait le faire. Même après sa mort et sa résurrection, ils cherchaient toujours à savoir.

Après que Paul ait annoncé sa prophétie sur une apostasie dans l'Église, des questions se posèrent. Comment se peut-il qu'une apostasie ou un abandonnement de la vérité, arrive dans l'Église de Dieu? Comment les gens de Dieu pourrait arriver au point d'être tellement trompés, qu'il serait possible qu'un événement de l'ampleur d'une "apostasie", ait lieu dans l'Église-même de Dieu? Paul continue dans cette prophétie, en donnant les détails des événements qui allaient se produire pour l'accomplir.

Paul avait annoncé que ce qui devait arriver en premier, avant le retour de Christ, serait une apostasie. Ce mot Grec, apostasia, est traduit de plusieurs manières différentes. Par exemple: un abandonnement, une Grande Apostasie, une rébellion, une révolte. Toutes ces traductions expriment correctement le sens de ce mot Grec.

Deuxièmement, il avait annoncé que "l'homme du péché", le "fils de perdition", devait être révélé. Seule une autre personne a été auparavant décrite dans les écritures comme "le fils de perdition". C'était Judas Iscariote. Il faisait partie des douze apôtres d'origines, celui qui avait trahi Josué le Christ, pour trente pièces d'argent.

La première apostasie mentionnée dans les écritures, est celle du domaine angélique, lorsque l'archange Lucifer trahit Dieu et mena un tiers de tous les anges à se révolter contre Lui. À la suite de cela, cet archange fut connu sous le nom de Satan. Il fut vraiment le premier fils de perdition, puisque les anges sont appelés les fils de Dieu dans le domaine des anges, car Dieu les avait créés. Satan était aussi le premier fils du péché – il fut le tout premier à pécher dans toute la création de Dieu – c'est l'auteur et l'origine du péché.

Ainsi, la prophétie de Paul décrit une chose incroyablement atroce qu'une personne allait être coupable de faire dans l'Église-même de Dieu. Paul décrit plus en détail ce qu'allait faire cet homme du péché.

"Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut qu'arrive tout d'abord l'apostasie (Grec – abandonnement), et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant [en Grec signifiant 'de se montrer, s'exposer, se révéler'] lui-même Dieu" (2 Thessaloniciens 2:3-4).

Sachant que cette prophétie était au sujet de l'Église de Dieu, il devient évident que quelqu'un d'une grande proéminence allait s'élever, exerçant une grande influence sur les gens de l'Église. L'avertissement met en garde de surveiller l'arrivée de cette personne qui allait tenter de séduire l'Église – de les éloigner de la vérité que Dieu leur avait révélée.

Il est dit de cet homme qu'il allait s'élever en importance au-dessus de Dieu. C'est exactement ce que Satan avait fait dans le domaine des anges. Il s'agissait de la puissance et de l'influence qu'il voulait exercer sur les anges. Il croyait que ses idées et ses manières de faire étaient meilleurs que celles de Dieu, et donc il entreprit de s'opposer aux voies de Dieu pour établir les siennes.

Il est écrit que cet homme du péché s'opposerait à Dieu. Encore une fois, c'est ce que Satan avait fait dans le domaine des anges. Il s'était opposé à Dieu et à Ses voies. Son nom-même signifie "adversaire", ce qui veut dire qu'il était contre Dieu et s'opposait au plan et au dessein de Dieu. De la même manière, l'homme du péché, le fils de perdition, allait venir dans l'Église de Dieu pour trahir Dieu et Christ. Il allait devenir un adversaire – il allait agir contre Dieu et contre Christ.

Cette prophétie de Paul était bien connue dans l'Église, puisque les gens savaient que cet événement devait arriver avant que le jour de la venue de Christ soit révélé. Ils savaient que quelqu'un allait venir au sein des dirigeants de l'Église et qu'il allait commencer à agir contre l'Église de Dieu – contre Dieu est Christ.

Plus tard, l'apôtre Jean allait écrire au sujet de cet homme du péché, qu'il appelait l'Antéchrist. Il prenait l'exemple de cet homme du péché pour enseigner à l'Église que bien qu'ils aient entendu dire qu'un Antéchrist prophétique allait venir (parlant de ce que Paul avait écrit sur l'homme du péché – le fils de perdition), il voulait les mettre en garde que beaucoup d'antéchrists étaient déjà à l'œuvre au sein de l'Église de Dieu. Ils savaient que l'Antéchrist lui-même, allait un jour venir. Mais à l'époque de Jean qui avait écrit ces choses plusieurs dizaines d'années après l'avertissement que Paul avait donné sur l'Antéchrist, il y avait déjà eu des gens et des ministres au sein de l'Église qui s'étaient tournés contre Christ (devenus anti-Christ), mais ils n'étaient pas l'Antéchrist.

Selon la description "d'homme du péché" et de "fils de perdition", cette personne allait clairement être celui qui allait trahir Dieu et Son Fils, Josué. Son péché, sa trahison serait tellement atroce, qu'il est décrit comme "se proclamant" ou "se révélant" comme étant Dieu. Une telle expression décrit quelqu'un qui avait une grande influence pour imposer (comme dans l'idolâtrie) ses voies et ses enseignements, au-dessus de ce que Dieu avait enseigné à l'Église.

C'est exactement ce qui arriva finalement pendant la dernière ère de l'Église – Laodicée. La prophétie qui allait finalement se réaliser au sujet d'une Apostasie dans l'Église, allait être l'événement signalant le début du compte-à-rebours pour la venue de Christ – signalant que son retour était alors imminent.

Pendant cette dernière ère de l'Église, la trahison par le fils de perdition qui s'était tourné contre Dieu et Christ, fut la cause de "l'Apostasie" qui eut lieu dans l'Église de Dieu. Ces actions furent l'accomplissement spirituel de "l'Abomination de la Désolation" que Christ avait annoncée dans la prophétie du Mont des Oliviers. L'abomination d'origine était une profanation et une destruction énorme du temple physique de Dieu, par Antioche Épiphane IV, en 168av-JC. La seconde abomination était une profanation et une destruction énorme du temple spirituel – l'Église de Dieu – quand l'Apostasie a eu lieu.



L'Émergence de l'Homme du Péché

Dieu a suscité Herbert Armstrong pour être Son apôtre pendant l'ère de l'Église, appelée l'ère de Philadelphie. Sa mission était d'accomplir ce que Christ avait annoncé comme devant arriver juste avant le commencement de la fin-des-temps. Cette mission était de proclamer l'évangile dans le monde entier. Ce fut accompli par une distribution massive de publications, de magazine et de livrets, ainsi qu'une distribution de livres par millions. Plus de huit millions de magazines mensuel, La Pure Vérité, furent imprimés en plusieurs langues et distribués dans le monde entier. Cette œuvre comprenait aussi une diffusion mondiale sans précédent de son émission radio et télé, appelée Le Monde de Demain.

Entrant dans ses 80 ans, la santé de M. Armstrong s'affaiblissait et alors la nature humaine a commencé à s'infiltrer dans les départements du ministère, au quartier général de l'Église. Certains ministres se gonflaient d'importance personnelle, dû au fait qu'ils goûtaient au pouvoir et à l'autorité qu'ils pouvaient exercer sur des opérations variées et sur les assemblées de l'Église. Ils commencèrent à considérer Herbert Armstrong comme quelqu'un de frêle, et se mirent à chercher à savoir qui pourrait le remplacer. Plusieurs évangélistes se positionnaient pour ce poste, y compris son propre fils, Garner Ted Armstrong.

Vers la fin des années 70, un mauvais état d'esprit commença à s'infiltrer dans la vie d'un trop grand nombre de ministres, qui commencèrent à manœuvrer et se positionner pour obtenir le pouvoir, être reconnu, et changer des doctrines dans l'Église. C'est ce qui a marqué le début de la propagation de ce que Christ avait fortement mis en garde prophétiquement, au sujet du ministère dans la fin-des-temps. Il avait dit "Un grand nombre viendront en mon nom et vont séduire beaucoup de gens." Ces choses ne pouvaient arriver que dans l'Église de Dieu, et ne pouvaient venir que du ministère, puisqu'ils sont les seuls à pouvoir venir par l'autorité du nom de Christ. Il ne s'agissait pas là d'une tromperie et d'une déception qui allait avoir lieu dans le monde pour ceux qui étaient déjà séduits.

Certains de ces ministres, y compris des évangélistes, avaient dû être dépouillés de leurs positions et séparés de l'Église, parce qu'ils s'étaient déjà tournés contre les vérités que Dieu et Christ avaient révélées à Herbert Armstrong. Ce fut là l'émergence d'un grand nombre d'antéchrists, mais ça n'était pas encore l'Antéchrist. C'est lors de cette période que plusieurs milliers de gens ont suivi certains de ces ministres à quitter l'Église de Dieu, pendant ces époques de trouble et d'agitation.

Au cours des dix dernières années de sa vie, Herbert Armstrong fut confronté à un grand nombre d'oppositions qui émergeaient dans l'Église, elles avaient principalement leur origine au sein du ministère. Non seulement ces batailles provenaient du ministère, mais les pires d'entre elles, venaient de ceux qui en position d'autorité, étaient les plus proches de lui. C'étaient ceux qui au cours des années s'étaient fait ordonnés évangélistes, dont la plupart avaient été les étudiants de ses classes, des gens qu'il avait personnellement enseigné lors des premières années de l'Ambassador College (un collège de l'Église).

Une lutte sous-jacente pour le pouvoir commença dans l'Église, lorsqu'il devint évident que M. Armstrong allait probablement mourir avant le retour de Christ et que quelqu'un allait devoir prendre sa place pour diriger l'Église de Dieu. Il est pratiquement inimaginable qu'une telle chose puisse arriver au sein de l'Église même de Dieu. C'est ce qui révélait l'état spirituel dans lequel était tombé un grand nombre de gens dans l'Église – un esprit Laodicéen.

Les choses étaient arrivées au point où Herbert Armstrong ressentait qu'il ne pouvait vraiment confier l'Église à aucun des évangélistes ordonnés depuis longtemps, sans parler de leur confier certaines des positions les plus importantes au sein de l'organisation de l'Église. Il est même arrivé un moment, où il est allé chercher un pasteur de l'Église de Pasadena, en Californie, où se trouvait le quartier général de l'organisation de l'Église Universelle de Dieu. Cet homme, Leroy Neff, était le pasteur de l'Église de Huston, au Texas. Il s'était avéré être un homme fidèle, un ministre en qui on pouvait avoir confiance, et ainsi, Herbert Armstrong le nomma trésorier de l'Église, car il ressentait qu'il ne pouvait confier cette tâche à aucun des évangélistes.

Même en sachant qu'il allait bientôt mourir, Herbert Armstrong ne se voyait passer ses responsabilités à aucun des évangélistes haut placés dans l'administration de l'Église. Il les transmit au contraire à un homme qui pendant longtemps avait servi en tant qu'ancien dans une assemblée locale.

À la fin des années 70, Herbert Armstrong remarqua le service de cet homme, qui fut alors ordonné évangéliste et fut posté dans l'administration de l'Église. Joseph Tkach, père, était cet évangéliste et Herbert Armstrong le plaça à la tête de tout le ministère de l'Église dans le monde, car il était persuadé de ne pouvoir confier cette tâche à aucun autre des évangélistes de longue date.

Même au sein du quartier général, Dieu permettait à Satan d'attiser les suspicions, le manque de confiance, les jalousies, la soif du pouvoir et même les divisions doctrinales. L'Église s'affaiblissait spirituellement et s'approchait de ce qui allait devenir l'Ère de Laodicée, avec les gens gonflés d'orgueil et plaçant leur confiance en eux, plutôt qu'en Dieu. L'Église était mûre pour une apostasie. Rien de semblable ne lui était arrivé en près de 1950 ans d'histoire.

Lorsque vers la fin de sa vie, dû à son état de santé, Herbert Armstrong était confiné chez lui, Joseph Tkach, père, était celui qui venait lui parler le plus souvent. Alors que sa santé se détériorait, Joseph Tkach prenait plus de responsabilité sur l'administration de l'Église. Lorsqu'Herbert Armstrong sentit qu'il allait bientôt mourir, la nouvelle fut annoncée à l'Église et il transféra toutes les responsabilités de direction à Joseph Tkach, père.

Le moment de la transition d'une ère de l'Église à une autre arriva finalement en janvier 1986, à la mort d'Herbert Armstrong. Au moment de sa mort, l'Ère de Philadelphie pris fin et l'Ère de Laodicée commença – la dernière ère prophétique.

Joseph Tkach était alors devenu le leader en charge de l'Église de Dieu. Au départ, il semblait soutenir l'œuvre passé et les enseignements d'Herbert Armstrong. Il semblait qu'il faisait les choses fidèlement, en soutenant les vérités que Dieu avait données à l'Église par Herbert Armstrong.

À la fin des années 80 et au tout début des années 90, les choses commencèrent à changer. Des changements administratifs apparemment innocents commencèrent à apparaître, mais ils n'avaient rien d'innocents.

Au cours de ses années de dirigeant, Joseph Tkach commença doucement mais sûrement à se remplir d'importance personnelle au sein de l'organisation de l'Église, s'entourant d'un ministère composé de jeunes gens, tout en minimisant l'importance et le rôle de ceux qui avaient occupés de plus grandes responsabilités pendant le ministère d'Herbert Armstrong.

L'Église commença à adopter un air et une attitude nouvelle, dû à tous ceux que Joseph Tkach avait placé en position d'autorité, y compris son propre fils. Il y avait un air d'autosuffisance, d'arrogance spirituelle et d'orgueil, le sentiment d'être spirituellement "Riches et enrichis". Ceci s'ajoutait à l'affaiblissement de l'Église, dû à un état général de tiédeur et de complaisance spirituelle, un état que Christ avait mis en garde, comme étant ce qui allait arriver dans la dernière ère de l'Église – l'Ère de Laodicée. Le mélange de tous ces éléments fut désastreux pour l'Église.

La prophétie de Paul sur une apostasie, prédisait que l'homme du péché, le fils de perdition, allait "s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu." Cette portion de la prophétie de Paul est très révélatrice. Le temple de Dieu dont on nous parle, n'est pas l'ancien temple physique de Jérusalem qui avait été détruit. Les gens qui essayent d'expliquer ces versets font une grosse erreur, puisqu'ils associent cet événement à ce temple physique. Mais dans d'autres passages, quand Paul parle du temple, il en parle très clairement dans le contexte d'être le temple spirituel de Dieu – l'Église.

Le mot "asseoir" révèle encore mieux le fait qu'il s'agit de quelqu'un qui serait dans le temple – dans l'Église. Il ne s'agit pas d'une situation physique où quelqu'un est assis sur une chaise dans une pièce, mais plutôt de la description spirituelle d'un temple spirituel – l'Église de Dieu.

Personne ne peut se trouver dans le temple de Dieu, à moins de faire partie de l'Église de Dieu. Il y a pourtant autre chose dans cette description. C'est dans le contexte de quelqu'un en position d'autorité assis dans l'Église, ayant l'autorité. Dans ce contexte, ce mot grec signifie, "établir" comme de "nommer, ou de conférer un royaume à quelqu'un."

Quelques exemples tirés des écritures sont cités ci-dessous:

"Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur Son trône" (Apocalypse 3:21).

"Josué leur répondit: Je vous le dis en vérité, quand le Fils de l'homme, au renouvellement de toutes choses, sera assis sur le trône de Sa gloire, vous qui m'avez suivi, vous serez de même assis sur douze trônes, et vous jugerez les douze tribus d'Israël" (Mat.19:28).

Vers la fin de sa vie, Herbert Armstrong avait dit qu'il n'avait pas reçu de savoir clairement qui devait le remplacer pour diriger l'Église, mais comme nous venons de le dire, il a finalement passé toutes les responsabilités de la direction de l'Église à Joseph Tkach, père. Un seul homme, dans la fin-des-temps, a été nommé – établi – pour exercer l'autorité dans l'Église de Dieu, il n'a cependant jamais été un apôtre de Dieu.

La parution du fils de perdition et de sa trahison, fut la cause de l'Apostasie dans l'Église de Dieu. Ses actions sont devenues l'accomplissement spirituel de l'Abomination de la Désolation dont Christ avait parlé dans la prophétie du Mont des Oliviers.



L'Apostasie: L'Événement

Joseph Tkach, père, commença à placer de jeunes hommes sans expérience à des positions importantes de l'administration au sein des opérations de l'Église. Ces ministres n'étaient pas là depuis longtemps, la plupart étaient même nouveaux. Tous ces nombreux nouveaux ministres, s'assemblaient et s'unifiaient les uns aux autres, dans un état d'esprit qui s'opposait au passé.

Ce groupe de ministres devint un genre de confrérie secrète, déterminée à faire de l'Église quelque chose de plus "traditionnel", comme les églises du Christianisme traditionnel. Ces hommes n'aimaient pas Herbert Armstrong et ses enseignements et ainsi s'efforcèrent d'emmener l'Église toute entière dans une autre direction. La plupart de leurs activités "cachées dans les coulisses", n'ont été réellement connues qu'en 1995.

Cependant, commençant en 1992, beaucoup de ceux qui faisaient partie des anciens dirigeants de l'Église, étaient conscient que des changements de doctrines énormes avaient été préparés pour être introduits dans l'Église. Ces personnes n'ont rien fait pour avertir l'Église ou le ministère, de la conspiration qui mijotait au quartier général de l'Église. Ils ne se sont pas opposés à ce qui se passait.

Au cours des deux années suivantes, certaines personnes conspiraient pour trouver un moyen de détourner l'Église et l'écarter des vérités que Dieu lui avait données par Herbert Armstrong. Ils essayèrent de ternir la mémoire d'Herbert Armstrong, au point d'inspirer un mouvement pour la destruction de ses livres et de toute la littérature toujours largement disponible au quartier général de l'Église. Ils prévoyaient de changer la littérature, afin de refléter des changements doctrinaux majeurs qui allaient aligner l'Église aux doctrines des églises du Christianisme traditionnel. Joseph Tkach, père et son fils, Joseph Tkach, fils, dirigeaient cette conspiration, pour changer les doctrines de la véritable Église de Dieu, et conduire l'Église dans un faux Christianisme.

Bien que ce groupe de ministre complotant secrètement de renverser l'Église de Dieu, avait prévu toute une série de littérature pour lancer ces changements, ils furent pris de court, quand Joseph Tkach, père, exposa leurs plans beaucoup trop tôt, en changeant au dernier moment le sermon qu'il allait donner à Atlanta, en Géorgie. Lors de sa visite dans l'assemblée de l'Église d'Atlanta, Joseph Tkach fut confronté aux problèmes et aux rumeurs qui commençaient à circuler au sujet de ces changements. Il lui fallut prendre une décision rapide, ressentant l'urgence d'en parler lors de cette visite.

Bien que le fait ne fût connu que plus tard, il avait préparé un sermon complètement différent de celui qu'il avait fini par donner à Atlanta. Les choses en arrivaient au point où il fallait s'en occuper beaucoup plus rapidement que ce que ce groupe de conspirateurs avaient prévu, et Joseph Tkach s'est alors senti forcé de donner un sermon complétement différent de celui qu'il avait prévu, en ce 17 décembre 1994.

Dans ce sermon, qui fut plus tard envoyé dans toutes les branches de l'églises dans le monde, Joseph Tkach, père, informa l'Église de Dieu que toutes les doctrines majeures allaient changer. À la suite du sermon d'Atlanta, il donna aussi deux autres sermons sur ce sujet, dans deux régions différentes, lors des Sabbats hebdomadaires suivants. Ces trois sermons contenaient d'une manière générale le même message sur les changements majeurs de doctrines.

Le sermon d'Atlanta déclarait que le Sabbat du 7ème jour était une question de choix que chacun devait faire et décider à quel moment l'observer. Il pouvait être observé le septième jour de la semaine (samedi), comme nous étions tous habitués à le faire, où le jour suivant, le premier jour de la semaine (dimanche), comme le fait le Christianisme traditionnel. Ça n'était plus considéré comme un commandement ordonné de Dieu.

De plus, les Jours Saints annuels de Dieu étaient traités de la même manière, puisqu'il était alors annoncé à l'Église, qu'il ne leur était pas vraiment ordonné de les célébrer, mais que la plus grande partie des gens de l'Église allaient les célébrer, mais plutôt comme une question de tradition et pas un commandement. De plus, Noël et les Pâques n'étaient plus interdit, comme dans le passé. Beaucoup d'autres changements allaient été annoncés, en allant-même jusqu'à dire que les lois de Dieu sur ce qui est impur de consommer pour les humains, n'était plus valide.

Inutile de dire que ce sermon était la manifestation d'une grande apostasie! C'était là un homme considéré comme assis en position d'autorité sur l'Église de Dieu sur la terre, qui s'était alors mis à la place de Dieu, puisqu'il entreprit de changer les lois de Dieu.

Ce que Paul avait dit sur l'homme du péché, le fils de perdition, s'était alors réalisé: "l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu, ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir comme Dieu dans le temple de Dieu, se proclamant [se révélant] lui-même Dieu" (2 Thessaloniciens 2:4). Dieu ne change ni Sa voie ni Sa vérité, mais Joseph Tkach, père, a cru qu'il pouvait le faire.

Il n'y a jamais eu dans l'histoire de l'humanité, d'institution religieuse ayant connu quelqu'un parmi eux s'élevant à un certain moment pour changer toutes les doctrines et les enseignements de cette organisation. Cependant, c'est exactement ce que l'Église même de Dieu a vécu, tout comme Dieu avait prédit que cela aurait lieu à la fin-des-temps.



Les Sceaux Commencèrent à s'Ouvrir

Il y a dans le monde des gens qui attendent le moment où le Premier Sceau de l'Apocalypse sera ouvert, ce qui leur donnera de savoir que Christ va revenir. Il y en a qui croient que quand le Premier Sceau sera ouvert, une tribulation de trois ans et demi commencera et finira avec le retour de Christ. Cependant, tous ces gens seront totalement pris par surprise, parce que les quatre premiers Sceaux, ne décrivent pas une tribulation physique dans le monde, mais une tribulation spirituelle qui est déjà arrivée dans l'Église de Dieu.

Le Premier Sceau fut ouvert le 17 décembre 1994, quand Joseph Tkach, père, donna ce sermon à Atlanta, en Géorgie. C'était le commencement de l'Apostasie. C'était le commencement d'une grande tribulation dans l'Église même de Dieu. C'était le commencement d'un compte prophétique qui mènerait à la seconde venue de Josué le Christ.

"Je regardai, quand l'Agneau ouvrit l'un des sceaux, et j'entendis l'un des quatre êtres vivants qui disait comme d'une voix de tonnerre: Viens voir. Je regardai, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc; une couronne lui fut donnée, et il partit pour conquérir et pour vaincre" (Apocalypse 6:1-2).

Il s'agissait là de celui qui fut établi en position d'autorité (à qui on avait donné une couronne pour régner) dans le temple de Dieu. Cette image prophétique montre quelqu'un exerçant son pouvoir pour faire la guerre, pour conquérir et renverser l'Église de Dieu – pour profaner et détruire l'Église de Dieu – pour commettre "l'abomination de la désolation" dans le temple de Dieu.

Et puis l'ouverture des trois sceaux suivants fut simplement le résultat – les conséquences – du premier.

"Et il sortit un autre cheval, roux. Celui qui le montait reçut le pouvoir d'enlever la paix de la terre, afin que les hommes se tuent les uns les autres; et une grande épée lui fut donnée" (Apocalypse 6:4).

Quand Joseph Tkach a donné son sermon profanateur à Atlanta, toutes les barrières s'ouvrirent, pour donner libre cours aux perversions doctrinales et à toutes interprétations personnelles de la Parole de Dieu, par des raisonnements humains et des influences démoniaques. La paix fut retirée de la terre, dans tous les domaines où se trouvait l'Église de Dieu.

Les troubles et les mécontentements qui s'étaient accumulés au cours des dix années précédentes, attisés par les désaccords et les luttes doctrinales entre frères et ministres qui progressivement avaient adoptés des doctrines distordues, ont alors d'un seul coup éclaté produisant des ravages inimaginables dans l'Église. Les frères et les ministres choisissaient des camps différents et se querellaient sur les différences doctrinales.

L'ouverture du Second Sceau a très vite suivi l'ouverture du premier. Près des trois-quarts du ministère acceptèrent ce nouveau format de doctrine. Ils se tournèrent pour embrasser cette nouvelle et fausse voie: et se détournèrent de la vérité. Beaucoup de ministres adoptèrent totalement les nouveaux enseignements de Joseph Tkach, alors que d'autres ne les avaient adoptés qu'en partie. Cependant, un vaste mouvement centré sur les doctrines d'un faux Christianisme avait englouti l'Église.

L'émergence de tant de faux ministres facilita une rapide dissémination des fausses doctrines. Ces ministres ne brandissaient plus l'épée de la parole de Dieu, en esprit et en vérité, mais une fausse épée servant à dénuer les frères de la vérité et détruire leurs vies spirituelles.

En retranchant ainsi du milieu d'eux la paix de Dieu, les frères entrèrent dans la période de guerre spirituelles la plus terrible que l'Église a connue depuis son commencement à la Pentecôte de l'an 31ap-JC. Plusieurs milliers de frères perdirent leur vie spirituelle, les gens s'entre-tuant les uns les autres spirituellement. L'épée des faux ministres représentait les fausses doctrines, et elle eut pour effet de grandes dévastations et fut la cause d'un grand nombre de meurtres spirituels.

"Quand il ouvrit le troisième sceau, j'entendis le troisième être vivant qui disait: Viens voir. Je regardai, et voici, parut un cheval noir. Celui qui le montait tenait une balance dans sa main. Et j'entendis au milieu des quatre êtres vivants une voix qui disait: Une mesure de blé pour un denier, et trois mesures d'orge pour un denier; mais ne fais pas de mal à l'huile et au vin" (Apocalypse 6:5-6).

Ces deux versets sont bien compris par la plupart de ceux qui les lisent, comme décrivant une famine. L'Église a toujours compris que ces versets décrivaient une période de famine qui allait s'abattre sur le monde à la fin-des-temps, mais cela n'était perçu que comme une période de famine physique. Une grande période de famine va réellement s'abattre sur le monde entier, mais ces versets parlent de l'Église et de la famine spirituelle qui a suivi cette Apostasie.

C'est en fait ce qui accomplit une prophétie de l'Ancien Testament, qui devait se réaliser dans la fin des temps. "Voici, les jours viennent, dit le Seigneur Éternel, où J'enverrai la famine dans le pays, non pas la famine du pain et la soif de l'eau, mais la faim et la soif d'entendre les paroles de l'Éternel" (Amos 8:11).

Alors que les faux ministres et les fausses doctrines gagnaient du pouvoir, les frères s'affaiblirent et devinrent les victimes d'une famine spirituelle croissante. La vérité de Dieu – la Parole de Dieu que les frères avaient besoin de consommer et de digérer, afin d'être nourris spirituellement, était devenue extrêmement rare. Une grande famine s'était réellement abattue sur le peuple de Dieu.

Cette Apostasie causa la profanation du Temple de Dieu et la dévastation fut inimaginable. La destruction qui s'en suivi, parallèle une prophétie à ce sujet qui se trouve dans Ézéchiel 5, et qui décrit les effets de la dévastation, divisés en trois phases particulières.

Dès le début de l'Apostasie, exactement un tiers des gens de l'Église se détournèrent des vérités qui leur avaient été données. Ils retournèrent au faux Christianisme dont Dieu les avait délivrés, quand au début Il leur ouvrit les yeux pour voir et comprendre Sa vérité.

Au cours des mois qui suivirent, un autre tiers de l'Église, dans le désespoir, a simplement renoncé, ayant complétement perdu la foi. Ils ont tout abandonné. Ils ne comprenaient pas comment ou pourquoi ces choses avaient pu arriver à une Église qui appartenait à Dieu. Ils n'avaient aucune solution, aucune réponse à leurs questions et plus d'espoir – il ne restait rien, aucune raison de se battre.

Le troisième et dernier tiers essayait de s'accrocher à certains aspects de ce qu'ils avaient cru quant au début, Dieu leur a ouvert les yeux pour comprendre la vérité. Au moment de l'Apostasie, l'Église s'était considérablement affaiblie spirituellement, comme elle avait été avertie lui arriverait dans la dernière ère de Laodicée. Il fut prophétisé qu'elle deviendrait une église spirituellement tiède et qu'elle allait commencer à tomber dans un sommeil spirituel, plutôt que de rester alerte et vigilante, comme Christ lui avait dit de l'être.

Dieu avait déclaré, qu'à cause de son état de faiblesse spirituelle, Il allait la vomir de Sa bouche, ce qui signifiait qu'elle allait être totalement séparée de Lui – ne plus recevoir Sa faveur et Son esprit saint. C'est exactement ce qui est arrivé à un corps spirituel, extrêmement affaibli. De plus, Dieu avait déclaré que dans la fin-des-temps, Il n'allait délivrer de l'Église dont Il allait permettre la dispersion, qu'un petit restant de Son peuple.

Ce dernier tiers de l'Église fut dispersé, à cause de la grande confusion qui avait frappée l'Église à la suite de l'Apostasie. Un grand nombre parmi eux voulaient se tenir aux doctrines et aux vérités qu'ils avaient reçu de Dieu quand ils avaient été appelés. Plusieurs organisations dissidentes se formèrent, essayant de rebattirent ce qui avait existé dans le passé. La confusion continua de se répandre, alors que les membres affaiblis dispersés se devaient de décider à quelle organisation ils allaient se joindre. Il y avait des désaccords profonds entre les organisations variées, sur des questions de structure d'église, de dirigeants et de doctrines.

Aucun groupe ne se distinguait clairement comme la continuation certaine de l'Église de Dieu – l'endroit où Dieu était à l'œuvre. Rien qu'au cours de plusieurs mois, plus de 600 organisations séparées s'étaient formées, chacune convaincue d'être celle qui légitimement était la continuation de la véritable Église de Dieu.

Cette dernière ère de l'Église fut prophétisée d'être une ère caractérisée par un esprit tiède, tout en étant gonflée d'orgueil, d'importance personnelle, d'autosuffisance dans la croyance "d'avoir raison", et pas les autres. Cette attitude a persisté dans toutes ces organisations – chacune convaincue d'avoir raison.

Cependant, Dieu a clairement montré que Son Église était un seul corps – une seule Église – unie dans la vérité, les croyances et l'esprit. Seul Dieu peut révéler ce qui est vrai. C'est par cette vérité qu'Il révèle comment a continué Son Église, sous la forme d'un petit groupe restant, sorti du très grand corps dispersé de l'organisation physique passée de l'Église Universelle de Dieu.