QUAND
LE COMPTE
À REBOURS
PRENDRA FIN

Chapitre 1
LA GUERRE QUI METTRA UNE FIN À TOUTE GUERRE



AU COURS DES SIÈCLES, les guerres sont venues et sont passées. Mais au cours du siècle dernier, dû aux avancements rapides de la technologie, les guerres sont devenues beaucoup plus dévastatrices que jamais. Vers la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, le monde fut refroidi de voir les deux premières bombes atomiques larguées sur le Japon. Il n'a suffi que de deux de ces nouvelles bombes pour provoquer la mort de près de 200 000 personnes.

Comparé à ce que l'humanité a développé depuis lors, ces deux bombes étaient en fait relativement petites. On produit de nos jours des armes nucléaires qui sont près de 4000 fois plus puissantes. C'est très difficile à comprendre, sans parler de concevoir leur inimaginable capacité destructrice.

L'explosion des deux premières bombes, déployèrent un champignon atomique de plus de 7620 mètres de hauteur, 7.56 km dans l'atmosphère. En 1961, les Russes détonnèrent la Tsar Bomba (RDS-220) qui lança un champignon atomique à plus de 60 km de hauteur, et provoqua des ondes de choc qui firent trois fois le tour du monde. Ce genre de puissance est pratiquement inimaginable.

Le flash de cette explosion fut perçu à plus de 1000 km de là. À 55 km du point d'impact, un village inhabité fut totalement rasé et les bâtiments furent endommagés à plus de 160 km de là. Une bombe comme celle-là pourrait pratiquement anéantir la ville de Los Angeles ou de New York.

À l'époque de l'explosion de ces deux bombes sur le Japon, en août 1945, le monde entra dans un nouvel âge. Ce fut le début d'un âge qui révéla ce que Dieu avait déclaré il y a bien longtemps comme étant ce qui allait arriver. C'est le sujet d'un grand nombre de prophéties qui révèlent ce que Dieu avait prédit, annonçant ce qui allait arriver à la fin du premier âge de l'humanité – pas la fin de l'humanité, mais la fin d'un âge, suivi de l'aube d'un nouvel âge.

Qu'est-ce que les hommes ont fait des armements qu'ils ont développés? Inévitablement, ils les ont utilisés! Ceci ne justifie-t-il pas de considérer la distincte probabilité que tôt ou tard ils utiliseront les armements thermonucléaires qu'ils ont développés? Si vous pouviez le savoir, n'aimeriez-vous pas savoir quand cela va arriver? N'aimeriez-vous pas aussi savoir ce que vous devriez faire pour vous préparer et vous protéger, vous et vos proches?

C'est pour cette raison que ce livre a été écrit – pour aider autant de gens que possible, tous ceux qui pourront accepter cette aide. Pour accepter cette aide, il faut honnêtement et ouvertement évaluer ce qui est écrit, sans former de préjuger sévères ou prématurés.

Trois livres ont été écrit avant celui-là, le premier en 2005, et tous trois avaient le même objectif: informer, avertir, et entreprendre tout effort dans le but d'aider les gens à se préparer pour ce qui va arriver.

Deux ans après le premier livre, il fut découvert qu'il existait des périodes précises et des segments de temps prophétiques à observer, qui permettaient de remarquer et noter les événements particuliers qui conduiront à la Troisième Guerre Mondiale. Bien qu'on en parle plus tard en détail dans ce livre, un compte à rebours prophétique a commencé le 17 décembre 1994 et c'est lui qui mènera à la Troisième Guerre Mondiale.

Plusieurs périodes prophétiques faisant partie de ce compte à rebours se sont déjà réalisées et des événements prophétiques importants ont déjà eu lieu. Nous approchons maintenant de la période finale de ce compte à rebours.

Il est possible de calculer ces périodes prophétiques et les dates sur lesquelles elles tombent. Bien que nous ne sachions pas exactement ce que sera la dernière période qui conduira à la Troisième Guerre Mondiale, Dieu nous a donné cependant des repères, nous indiquant quand ces choses pourraient avoir lieu. C'est par ce moyen que nous pouvons continuer à surveiller le moment où cette dernière période va commencer, afin de nous y préparer.

Depuis lors, nous avons obtenu une compréhension plus claire de ce compte à rebours et des événements prophétiques qui s'accomplissent de plus en plus et peuvent s'identifier à ce que font certaines nations clés. Il se peut qu'en lisant ces choses sur ces périodes, ces événements et les nations qui y participent activement, vous pouviez ressentir une certaine crainte.

Une attitude réaliste et équilibrée, avec une certaine mesure de crainte, pourra motiver les gens à prendre des mesures qui permettront de sauver un grand nombre de vies.

Ce qui va arriver est réellement terrifiant et atteindra un niveau de destruction difficile à imaginer. De l'ignorer ne l'empêchera pas d'arriver et ne le fera pas disparaître. La première chose à faire pour se préparer judicieusement, c'est d'y faire face et d'ajuster notre vie à ce qui se présente maintenant juste devant nous.

Chaque fois que le nom de "Dieu" apparaît, les gens ont toutes sortes de réactions. Elles ne sont généralement pas positives. C'est pourquoi, la déclaration préalable sur ce que Dieu avait dit il y a bien longtemps, introduit la réalité d'un grand dilemme.

Un sérieux dilemme apparaît tout d'abord dû au choix difficile à faire lorsqu'il s'agit de trouver le meilleur moyen de s'adresser au gens, comment plaider, comment aider, comment ne pas offenser, tout en annonçant pourtant ce qui est vrai aussi clairement, aussi succinctement et audacieusement que possible. Ce dilemme provient du fait de savoir que les gens sont attachés à une telle variété de religions et qu'il y en a tant d'autres qui n'ont pas de croyance du tout.

Beaucoup d'efforts seront nécessaires pour tenter d'expliquer ces choses sincèrement, tout en essayant de ne pas offenser les gens. Quand on en vient aux croyances religieuses, les gens peuvent très mal prendre que la vérité soit annoncée comme quelque chose de très différent de ce qu'ils croient. Peut-être donc qu'Il serait bon de dire simplement que dans tout ce qui est écrit ici, personne n'est accusé ou jugé pour ce qu'il croit.

Personne n'est parfait dans la vie. Nous avons tous dans notre vie des choses que nous croyons être vraies, découvrant plus tard que cela n'est pas le cas. La vie s'améliore grandement lorsqu'on découvre les choses qui ne sont pas vraies, pour alors les corriger et devenir ainsi plus compétant et souvent même plus sage. Cependant trop souvent ces changements peuvent s'avérer difficiles et pénibles à faire.

Comment toucher le plus grand nombre de gens et les aider à faire face à ce qui va bientôt les confronter? Comment les gens pourront-ils faire face à une réalité qui pourra produire la mort de plus d'un tiers de toute la vie sur terre?

C'est le lecteur qui sera confronté à un autre grand dilemme. Le fait que tant de choses écrites dans ce livre pousseront pratiquement tous ceux qui le lisent à faire un choix, soit de considérer ouvertement ce qui est écrit, soit simplement d'arrêter de lire. Ils auront le choix en considérant objectivement ce qui leur a toujours été enseigné et qu'ils pensent être vrai, le comparant aux évidences des choses qui ont facilement été prouvées comme étant réellement vraies.

Pourquoi Parler de Dieu?

Traiter un sujet qui cherche à étayer la validité de ce qui va conduire à la possibilité de l'éradication de près de deux tiers de toute la vie sur terre est une tâche colossale. C'est déconcertant et inquiétant.

Encore une fois, comment peut-on plaider avec les gens pour tout au moins les convaincre d'essayer de considérer objectivement et honnêtement ce qui est présenté ici? Comment encourager quelqu'un à faire une pause et donner quelques considérations à des déclarations qui peuvent tout d'abord sembler choquantes, insensées, voire répulsives? Une supplication dans ce cas, serait de vous prier de permettre un peu de temps, afin d'entendre l'histoire dans sa totalité avec les preuves qui l'accompagnent.

Depuis que l'humanité est sur la terre, les gens ont été aux prises avec la question de savoir si Dieu existait. Pour ceux qui ont vraiment cru à l'existence de Dieu, Il est représenté de manières extrêmement variées, par des idées et des croyances religieuses qui diffèrent énormément. Les divisions et les guerres qu'ont produites ces idées, ont très souvent conduit à perpétrer sur les populations de grandes oppressions, des dévastations, des tueries et des boucheries inimaginables.

C'est ainsi qu'ont été les choses pendant plusieurs milliers d'années. En fait, les choses ont été ainsi depuis exactement aussi longtemps que Dieu l'avait déclaré, puisque Dieu a déclaré qu'Il a donné 6000 ans pour témoigner de ce que l'homme allait faire. La raison pour laquelle Dieu est mentionnée au tout début de ce livre, est dû à ce qui va maintenant arriver – Dieu a tout annoncé à l'avance. Dieu seul connaît la fin depuis de commencement. Le fait que seul Dieu peut révéler comment Il a œuvré avec l'humanité depuis le commencement de la création et comment Il accomplira Son dessein en finissant ce qu'Il a commencé. Si quelqu'un ne veut pas considérer une telle vérité, alors il n'y a vraiment aucune raison de continuer à lire. Car il a déjà pris sa décision – son opinion est arrêtée. Alors cette personne ne pourra savoir ce qui va arriver que quand ces choses arriveront, quand il sera alors vraiment trop tard pour s'y préparer.

De bien des façons, les humains ne sont que comme des enfants! Nos mentalités ne peuvent pas saisir l'univers qui nous entoure. Il est bien plus facile pour beaucoup trop de gens de simplement croire que tout a commencé par un big bang et puis qu'avec le temps – très, très longtemps – la vie a simplement commencé à évoluer. Notre mentalité a tendance à être tellement étriquée et aveugle aux choses qui devraient être tellement évidentes. Nous aimons nous considérer comme "des créatures savantes – intelligentes." Dans cet âge de l'humanité, les gens ont tendance à prendre grande fierté de l'avancement technologique et de nos connaissances scientifiques. Mais c'est toujours avec la tendance d'être comme des enfants, et très souvent même, comme des fous.

Ceux qui embrassent la croyance d'un big bang et/ou de l'évolution de la vie sur de très longues périodes, ne considèrent pas la vraie science dans leurs conclusions. Au contraire, nous sommes simplement sensés accepter ces idées ridicules et non scientifique. Un big bang… par quelles lois un big bang a-t-il pu avoir lieu?

D'où a bien pu sorti toute la matière par laquelle ce big bang a pu créer l'immensité d'un tel univers? Avec le progrès et l'avancement technologique, ainsi progresse aussi notre connaissance de la taille de l'univers. C'est ce qui accroît notre capacité à "voir" beaucoup plus loin dans l'univers – un univers dont personne n'a pu encore "voir" les limites.

De tout ce que l'homme a appris au cours des décennies passées, comment un tel ordre et de telles lois ont-elles pu soudainement exister au sein de l'univers? Les mathématiques sont absolues, les lois sont absolues. Elles n'évoluent pas et elles n'apparaissent pas soudainement.

Oui, nous sommes comme des enfants et nous ne sommes pas grands du tout. Ça n'est qu'au cours des quelques derniers siècles, que l'humanité a réellement commencé à accéder une plus profonde maîtrise des maths et de la science. Ce n'est qu'à notre époque que la technologie a finalement éclaté dans le monde – technologie qui a révolutionnée le monde. Les esprits humains sont-ils maintenant beaucoup plus grands qu'ils ne l'étaient il y a quelques siècles de cela, ou quelques milliers d'années de cela?

Là encore, nous avons tendance à être tellement étroits d'esprit, manquant de perspective et remplis d'orgueil. Ce qui a été découvert – déverrouillé – dans les maths et la science, a toujours été là. Nous ne pouvions simplement pas le "voir"! Nous ne vallons pas mieux, ni ne sommes plus avancés que ceux qui ont vécu avant nous.

Ainsi, qu'est-ce qui a changé? Pourquoi sommes-nous tellement plus avancés que ceux qui au fil du temps sont restés dans ce que nous pouvons considérer aujourd'hui comme "l'âge des ténèbres" de l'humanité?

Typiquement, au lieu de considérer la possibilité éloignée que la main de Dieu a pu avoir un rôle dans tout cela, les gens préfèrent enseigner et faire l'éloges des grands inventeurs du passé.

Considérez quelqu'un comme Isaac Newton. Il est écrit de lui, selon une certaine source, que "Newton a unie le ciel et la terre avec ses lois. Grâce à lui, les scientifiques pensent avoir la chance de déverrouiller les secrets de l'univers."

Il serait bon maintenant de faire une pause et "réfléchir". Newton avait des lois? Il a contribué à ouvrir la voie pour déverrouiller les secrets de l'univers? Vraiment? Il est bien compris qu'il n'a très certainement pas été déclaré que ces lois lui appartenaient, mais plutôt qu'il était simplement arrivé à les comprendre – des lois qui ont toujours été là depuis le commencement.

Il est plus facile pour de simples humains de se concentrer sur "nos" accomplissements, nos connaissances, nos idées et notre intellect, plutôt que de nous concentrer sur Celui qui rend possible la connaissance, l'accomplissement et l'intellect. Il est plus facile d'accumuler les louanges sur ceux qui découvrent les lois déjà en action, plutôt que sur Celui qui les a mis en œuvre au départ.

Il est pratiquement impossible pour les humains de concevoir une pensée telle que celle de Dieu. Il est beaucoup plus facile d'ignorer tout cela, le mettre de côté et se concentrer au contraire sur nos propres grands exploits et sur ceux qui en les accomplissant ont ouvert la voie.

Et de plus, la nature humaine ne veut vraiment pas accepter ce qui est vrai sur Dieu – particulièrement le fait qu'Il est le Créateur de toutes choses. Si c'était reconnu, les gens se verraient alors obligés d'affronter et gérer des choses qui touchent les profondeurs de la pensée humaine – des choses que la nature humaine ne veut pas voir révélées. Il s'agit de nous et de notre nature primitive. L'homme ne veut vraiment pas d'une telle autorité absolue sur sa vie – une autorité qui nous dit "comment" vivre la vie qui nous a été donnée.

Par nature, la pensée humaine ne veut pas d'une autorité supérieure qui lui dit comment vivre, afin de rendre possible un plus grand bonheur, une plus grande plénitude, plus d'abondance et de prospérité dans la vie. Au contraire, notre tendance est de décider ces choses pour nous-mêmes. Nous devrions alors nous poser la question, "Comment allons-nous?"

Oui, nous sommes comme des enfants et même bien moins que cela, comparé à un Dieu Créateur. Nos esprits ne peuvent pas saisir ce qui se situe au-delà de la vie physique et des lois physiques. Alors pourquoi prétendre que nous les comprenons? Cependant, la connaissance et l'intelligence de ce qui est spirituel, permet en fait de rendre les gens vraiment libres!

La VÉRITÉ c'est que Dieu a un plan pour Sa création de l'humanité. Ce plan arrive maintenant à la fin de la première phase du dessein de Dieu pour la création de la vie humaine. Dieu révèle maintenant beaucoup plus clairement ce qu'est ce plan, parce que le moment est venu pour le compléter – le finaliser. Pendant les 6000 ans précédents, la compréhension de ce plan a été cachée à l'humanité, tout comme d'autres connaissances sont aussi restées cachées.

Les avancements mathématiques, scientifiques et technologiques, ont eux aussi été cachés à l'humanité. En vérité, cette connaissance n'a pas été donnée au cours de millénaires, jusqu'à cette époque de la fin de l'âge du règne-autonome de l'homme sur la terre. L'homme n'a pas soudainement obtenu par lui-même la capacité de comprendre les mathématiques et la science, comme il l'a fait – c'est Dieu qui le lui a donné! C'est Dieu qui en Son temps choisi et par Sa puissance a communiqué à l'homme cette connaissance et lui a révélé des choses (des découvertes) qui n'avaient pas été connues avant.

Dieu ne dépend ni ne compte sur aucun plan ou domaine physique pour fonctionner, mais Il les a tous créés. Dieu existe dans un domaine qui se situe bien au-delà de ce qui est physique et matériel, c'est pour cela que l'humanité ne peut comprendre ces choses que quand Dieu les révèle. Dieu communique et existe dans un domaine d'esprit. Dieu n'a pas besoin des lois physiques du domaine physique pour communiquer, mais Il le fait dans un domaine d'esprit par lequel Il peut communiquer et révéler les choses – toutes choses – directement dans la pensée humaine – dans les pensées et la mentalité de l'esprit humain.

C'est Dieu qui donna à Isaac Newton de découvrir et de connaître ce qu'il est arrivé à connaître. C'est Dieu qui a donné à Albert Einstein la perception qu'il a eu. Et c'est vrai pour tout grand avancement mathématiques et scientifiques. En VÉRITÉ, Dieu n'a pas donné plus tôt cette connaissance et cette intelligence à l'humanité, dû à Son plan et Son dessein général pour les premiers 6000 ans de la vie humaine.

La raison pour cela, c'est que si Dieu l'avait révélé avant, nous nous serions anéantis il y a plusieurs siècles de cela. Le dessein de Dieu était de donner à l'humanité 6000 ans de règne-autonome, avant d'intervenir pleinement dans leurs affaires et de les mener dans un nouvel âge de prospérité – dont tous les peuples du monde pourront bénéficier.

L'humanité se trouve au seuil d'une autodestruction totale – l'anéantissement totale de toute vie. Plus la technologie avance, plus nous détruisons la planète sur laquelle nous vivons.

En toute franchise, s'il n'y a pas de Dieu, la vie sur terre est vouée à l'échec. Mais les humains sont remplis orgueil et la plupart des gens préféreront croire que par notre propre intellect nous pouvons toujours résoudre nos problèmes. En vérité, une guerre thermonucléaire est sur le point d'éclater et il y a suffisamment d'armement nucléaire aux mains d'un grand nombre de nations pour détruire toute vie sur la terre plusieurs fois. C'est la vérité!

LA VÉRITÉ!

Une citation assez connue et plutôt tristement célèbre, résume très bien l'attitude des gens, quand on en vient au sujet de la "vérité".

Les écritures racontent un dialogue entre Christ et Pilate le jour où Christ fut mis à mort. Voici ce qui est écrit: Pilate lui demanda s'il était un roi, Christ lui répondit en disant, "Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la [cette] vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix." (Jean 18:37).

Puis la réponse de Pilate fut ce qui est typique de la nature humaine, puisqu'il répondit, "Qu'est-ce que la vérité?" (Jean 18:38). Puis il s'en alla, n'attendant pas de réponse de Christ.

Le monde est vraiment comme cela aujourd'hui, quand on en vient au sujet de la "vérité", particulièrement avec les religions. Les gens préfèrent en général leur propre vérité. C'est là qu'est le problème qui a existé depuis 6000 ans d'histoire humaine. Si Dieu existe, alors il devrait être facile de tomber d'accord avec ce que Christ avait dit, "La parole de Dieu est vérité." Mais il y a littéralement des milliers d'interprétations, d'idées, d'enseignements et de croyances différentes sur ce qu'est cette vérité.

Si Dieu existe, alors il ne peut y avoir qu'une seule vérité venue de Dieu. C'est un concept qui ne devrait pas être difficile à admettre. La raison pour laquelle l'accent est mis sur le fait de considérer si Dieu existe ou non, c'est que si quelqu'un ne croit pas cela, alors il ne sert à rien de discuter la réelle possibilité que Dieu a graduellement dévoilé une carte routière très claire pour la fin de cet âge et l'approche rapide d'une Troisième Guerre Mondiale.

En vérité, au cours des quelques siècles passés, Dieu a donné à l'humanité de manière très mesuré, une connaissance plus avancée. Ceci, de manière à nous amener jusqu'à notre époque, au niveau de développement technologique que nous voyons aujourd'hui. Dieu a méticuleusement orchestré tout cela, afin que la technologie puisse progresser en temps opportun, jusqu'à ce qu'elle devienne ce qu'elle est aujourd'hui.

Si l'humanité s'était servie de ces connaissances pour le bien de tous, le monde serait très différent. Mais Dieu sait très bien ce que nous allons faire quand de telles ressources et de telles connaissances nous sont données. Nous allons en abuser. Nous avons fait du monde un endroit beaucoup plus pollué et où il est beaucoup plus dangereux de vivre, ce qui est essentiellement dû à la cupidité individuelle, la cupidité des entreprises et même la cupidité au niveau national.

À la fin de l'étendue de nos 6000 ans d'histoire, Dieu révèle combien nous sommes incapables de nous gouverner nous-mêmes. Par nature, nous sommes égoïstes et cette nature résiste à Dieu et à Sa vérité. Dieu déclare que la pensée charnelle est inimitié contre Lui. Il est écrit que cette pensée n'est pas soumise à Ses lois et qu'elle ne peut même pas l'être.

Quelque chose doit changer! C'est là où nous nous trouvons dans le temps. Dieu va amener un grand changement et ce faisant, Il nous révèle tout d'abord combien notre nature est terriblement destructive. Dès que nous pourrons commencer à faire face à la réalité de cette vérité à l'échelle mondiale, alors une nouvelle ère pour l'humanité pourra commencer.

Dieu est en train de permettre à l'humanité de se "voir" elle-même à un niveau qui n'a jamais été possible avant. Inévitablement, l'humanité abuse du pouvoir qui lui a été donné. Même si une guerre nucléaire n'éclatait pas prochainement, nous finirions toujours par détruire toute vie sur la terre. Mais la prolifération et l'abus inévitable de la puissance nucléaire va simplement accélérer ce processus.

Dieu déclare que c'est à notre époque, quand cette dernière guerre aura commencé, qu'un tiers de toute vie sera détruite avant qu'Il intervienne pour y mettre un terme. Cependant même, il est écrit que la majeure partie de l'humanité ne voudra toujours pas de l'intervention de Dieu, ainsi, s'en suivra encore plus de destruction. Ce livre décrira tous ces détails plus précisément et révélera la participation de certaines nations.

Ce qui va bientôt arriver deviendra la plus grande leçon de toute l'histoire de la terre. Elle sera la plus dure à apprendre, mais c'est uniquement de cette manière que les guerres pourront prendre fin. La Troisième Guerre Mondiale sera la guerre qui mettra une fin à toute guerre.

Au travers de la Ligue des Nations et des Nations Unies, les efforts de l'humanité visant à mettre un terme à toutes guerres ont été pitoyables. Ont-ils réussi? Il y a là une bonne leçon à apprendre, c'est que l'humanité ne peut pas donner la paix au monde. Seul Dieu le peut et c'est heureusement ce qu'Il va faire. Mais avant cela, le monde devra souffrir des dévastations catastrophiques à un niveau que la pensée humaine ne peut pas concevoir.

Qu'est-ce qu'est la vérité? Ce livre est établi sur le principe que ce qui est révélé ici au sujet d'une Troisième Guerre Mondiale et son résultat prophétisé, est basé sur la vérité – la vérité que Dieu a donnée. De manière à montrer ce qui est vrai, il faut aussi exposer ce qui est faux, parce que c'est la raison pour laquelle Dieu permet maintenant qu'un tel jugement s'exécute sur Sa création.

Là encore, qu'est-ce qu'est la vérité? Dieu déclare que d'une manière générale, l'humanité est trompée. L'humanité ne conçoit pas qu'elle est trompée, mais c'est la réalité de la vie humaine. La nature humaine croit qu'elle a raison. Elle ne peut pas admettre facilement qu'elle peut avoir tort, ou qu'elle a été trompée.

Et donc, qui a raison quand on en vient à la vérité? Est-ce que la vérité vient du Bouddhisme ou de l'Hindouisme? Vient-elle de l'Islam ou du Judaïsme? Vient-elle du Catholicisme ou peut-être du Christianisme traditionnel? Il faut vraiment voir ces choses comme elles sont.

Si vous êtes Musulmans, croyez-vous que les Juifs aient raison? Si vous êtes Hindous, pensez-vous que le Bouddhisme est vrai? Si vous êtes Catholique, croyez-vous que le Judaïsme, l'Islam ou le Christianisme traditionnel sont correctes? Vous devriez voir la réponse juste devant vos yeux. Personne ne croit que les autres religions soient vraies ou correctes, autrement, ils les auraient adoptés.

En se centrant sur le sujet de la "vérité", examinons plus en détail le Christianisme traditionnel. Mais où commencer? Pour beaucoup de gens ce ne sera pas facile, cependant, il y a dans ce qui sera énoncé et qui va suivre, des preuves solides de ce qui est faux et de ce qui est vrai.

Ce qui sera traité dans ce qui va suivre, d'autant plus dans le chapitre suivant, n'est pas écrit dans le but de condamner ou d'offenser qui que ce soit. C'est écrit dans l'espoir d'éclairer. Les gens ne peuvent rien faire au fait que la plupart des vérités énoncées dans ce livre ne leur ont jamais été enseignées. Quand une personne peut voir clairement les choses qui sont vraies, alors il devient plus facile de gérer ce qui est faux. C'est ce qui permettra aux gens de beaucoup mieux se préparer pour ce qui se présente devant nous, la réalité d'une dernière guerre mondiale.

D'où viennent la majeure partie des croyances doctrinales que le Christianisme traditionnel a adopté? Si quelqu'un veut vraiment connaître la vérité là-dessus, alors, on n'a besoin que d'un peu de recherche sur l'internet. Faites votre recherche en tapant l'origine des Pâques, le culte du dimanche, de Noël, et la doctrine de la Trinité. Après tout, ce sont là les croyances fondamentales de tout le Christianisme traditionnel.

Vous pourrez arriver à voir par vous-mêmes comment a commencé le culte du dimanche dans le Christianisme traditionnel. Il fut changé du septième jour de la semaine (le samedi, le Sabbat) au dimanche, le premier jour de la semaine. Ceci peut se trouver être quelque peu déroutant pour certains, parce que depuis plusieurs dizaines d'années maintenant, un grand nombre de pays ont commencé à changer les jours de la semaine, mettant le lundi comme premier jour de la semaine, et faisant ainsi du dimanche le septième jour, comme si c'était le jour du Sabbat d'origine. Toutes ces choses ne sont pas difficiles à trouver dans l'histoire.

Ce livre ne va pas citer toutes les sources historiques sur ces questions, pour prouver ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas. Pour les gens qui cherchent à être honnêtes avec eux-mêmes, il est préférable et facile d'aller faire un peu de recherche.

Si quelqu'un rejette ce qui est vrai, se sentant défié par ces choses, c'est leur décision et il ne servira à rien d'essayer de les dissuader. Ces gens vont croire ce qu'ils voudront, peu importe ce qui peut être prouvé. Comme ce fut dit auparavant, "Les gens préfèrent croire leur propre vérité."

C'est à ce point que les choix personnels de quelqu'un deviennent extrêmement importants. Une des choses les plus difficiles à gérer et maîtriser pour chacun de nous de manière mature dans la vie, c'est "accepter la responsabilité des choix que nous faisons."

En vérité, le Christianisme traditionnel n'existait même pas, avant qu'il commence à sérieusement se former et s'organiser au cours du 15ème et du 16ème siècle. Ils ne peuvent pas retracer l'origine de leurs croyances jusqu'aux enseignements des apôtres d'origine. Mais on peut retracer l'origine du Christianisme traditionnel jusqu'à ses racines, qui sont avec l'Église Catholique.

Si toutes les églises qui ont leurs racines dans l'Église Catholique étaient honnêtes, ne devraient-elles pas chercher à découvrir la raison pour laquelle elles ont acceptés la plupart de leurs doctrines majeures comme étant vraies et essentiellement fondamentale à toutes leurs doctrines les plus élémentaires? Alors qu'est-ce qui est vrai? Qui a raison? Quel changement a rendu l'une ou l'autre d'entre elles plus vraies que les autres? Et si des changements étaient nécessaires, alors qu'y avait-il de faux ayant eu besoin de changer?

De Fausses Idées Perpétuées Pendant des Siècles

Les gens trouvent souvent très difficile à croire, qu'au cours des siècles de fausses idées aient pu être perpétuées, transformées et assimilées dans la société. En réalité, les fausses idées ont très souvent été acceptées dans les religions comme étant la norme et même la vérité.

Dans la Bible nous trouvons une histoire très particulière qui décrit ce genre de choses et nous la trouvons dans le Livre des Nombres. C'est l'histoire de Moïse conduisant les enfants d'Israël dans leur marche dans le désert. Au cours de ce voyage qui dura 40 ans, les Israélites se sont souvent plaints. Lors d'une de ces occasions, ils étaient découragés et critiquaient Moïse dans sa manière de les diriger et proféraient des accusations contre lui et contre Dieu.

Sans eau nulle part pour cultiver quoi que ce soit, ils se plaignirent de la manne que Dieu leur fournissait. Ainsi Dieu leur envoya des serpents venimeux qui causèrent la mort d'un grand nombre d'entre eux. Admettant alors leur désobéissance, ils demandèrent à Dieu de retirer les serpents.

"L'Éternel dit à Moïse, 'Fais-toi un serpent venimeux, et place-le sur une perche; quiconque aura été mordu et le regardera, conservera la vie.' Moïse fit un serpent d'airain, et le plaça sur une perche; et quiconque avait été mordu par un serpent et regardait le serpent d'airain, conservait la vie" (Nombres 21:8-9).

On trouve le récit d'un incident incroyable qui décrit le même serpent d'airain, reprenant une importance historique 700 ans plus tard. C'est arrivé à une époque où la nation de Juda s'était complétement écartée de l'obéissance à Dieu et ils pratiquaient un culte d'adoration interdit. Ézéchias, un jeune roi qui cherchait dans sa fidélité à Dieu à faire revenir Juda vers Dieu, commença à organiser un nettoyage du temple et à détruire tous les lieux et les objets de faux cultes. En voici le récit:

"Il [Ézéchias] fit ce qui est droit aux yeux de l'Éternel, entièrement comme avait fait David, son père. Il fit disparaître les hauts lieux, brisa les statues, abattit les idoles [l'Asherah – une déesse Cananéenne], et mit en pièces le serpent d'airain que Moïse avait fait, car les enfants d'Israël avaient jusqu'alors brûlé des parfums devant lui: on l'appelait Nehuschtan [simplement une pièce d'airain]" (2 Roi 18:3-4).

Les enfants d'Israël avaient tourné le serpent d'airain en un symbole d'adoration religieuse, puisqu'ils brûlaient même des parfums en offrande devant lui, le regardant comme ayant un pouvoir de guérison, c'est pourquoi Ézéchias décida de le détruire.

Ce symbole de guérison n'avait pas disparu, puisque les Israélites continuèrent à le considérer comme une source de pouvoir pour les guérisons. Le fait qu'Ézéchias l'ait détruit ne les a pas empêchés de vouer une adoration à d'autres symboles lui ressemblant, lorsqu'ils recherchent à être guéris. De nos jours, vous voyez ce symbole dans les hôpitaux, sur les ambulances, bien qu'il ne soit pas l'objet d'un culte. Mais ce symbole de guérison a continué à exister pendant maintenant près de trois mille ans.

De même, un grand nombre d'autre idées et concepts se sont ainsi infiltrés dans les religions et l'adoration, des choses que Dieu n'a jamais eu l'intention de les voir pratiquer, provenant en grande partie des cultes d'adoration d'autres divinités. Les gens sont simplement inconscients des choses qui se sont infiltrés aux fils des siècles.

Nous allons en parler en détail plus tard, mais il serait bon de considérer maintenant l'origine (l'étymologie) du mot Easter [les Pâques]. L'Anglais ancien "eastre" est d'origine Allemande et décrit "Ostern" et "east" [l'est] Allemand. Certaines personnes peuvent reconnaître ce mot, une pratique (coutume) religieuse, connectée au mot "Eastre", qui est le nom d'une déesse de la fertilité et du printemps. En fait, ce mot est connecté à la pratique et aux symboles d'adoration de la même déesse, dans plusieurs nationalités et plusieurs langues. Le mot contient la direction de l'est, qui était centré sur l'importance du soleil dans les sociétés agraires, centré sur l'agriculture.

C'était pendant l'équinoxe de printemps qu'un grand nombre de peuples et de nationalités organisaient un festival qu'ils nommaient du nom de leur déesse de fertilité, associée au pouvoir du soleil pour produire la vie. C'est là que la pratique de cette occasion importante de l'année a commencé avec l'établissement d'une réunion du soleil levant – qui consiste à regarder vers l'est quand le soleil se lève.

Cette déesse était adorée par un grand nombre de peuples et de nationalités au cours du temps. Elle était considérée comme étant la compagne – la contrepartie de Baal. Au fil du temps et des cultures, ces choses se sont vues changer parmi les peuples et les nationalités. Dans les écritures, elle a été décrite comme "la reine des cieux." Elle a pris certaines formes d'adorations sous les noms de d'Isis, Ishtar et Astarté.

Bien que certaines personnes se fâchent là-dessus, la vérité c'est que le nom même "Easter" [les Pâques], est directement associé au symbolisme des pratiques du culte de cette fausse divinité. Le nom ne vient pas des écritures. Mais il provient réellement de ces fausses formes d'adorations, associées aux divinités du culte du soleil et de la fertilité.

Ainsi, la pratique des réunions du soleil levant le dimanche matin [Sunday, Anglais pour dimanche, littéralement: jour du soleil], à l'époque de l'équinoxe de printemps, n'est pas tiré des écritures. Les lapins et la récolte des œufs sont associés à des pratiques qui remontent à des milliers d'années. Bien que plusieurs organisations religieuses aient essayé d'ignorer ces choses comme n'étant pas vraies, cependant, elles sont vraies!

Dimanche et le Culte du Soleil Levant

Il sera difficile pour un grand nombre de gens de "faire face" à la réalité de certaines vérités que les gens n'ont simplement jamais connues, et ces vérités jouent un rôle très important dans la raison pour laquelle la fin de l'âge est arrivé pour l'humanité et que ce monde va maintenant changer – Dieu va le changer! Ces choses sont directement liées à la raison pour laquelle Dieu va permettre à l'humanité de détruire un tiers de toute vie, avant qu'Il intervienne pour l'arrêter.

Dieu amène maintenant l'humanité au moment où le monde aura à faire face à la "vérité" de ce qui est vrai et ce qui est faux en ce qui Le concerne. Il ne sera plus permis à l'humanité de continuer à vivre selon ses normes, ses idées, ses croyances religieuses, ses formes variées de gouvernement et ses modes de vie. Les voies de l'humanité ne produisent pas la liberté ou la paix – seules celles de Dieu le peuvent.

Nous avons maintenant une des choses les plus importantes à corriger. Christ n'est pas ressuscité un dimanche matin, ce qui peut être prouvé facilement. Christ n'est même pas ressuscité le premier jour de la semaine (dimanche). Mais tous ceux qui sont profondément convaincus de la fausse idée que c'était un dimanche matin, ne sont pas prêts à y faire face. Il est beaucoup plus facile de la rejeter comme une farce, ainsi ils n'ont pas se trouver confrontés à quelque chose qui les mets tellement mal à l'aise.

Nous allons plus tard en donner la preuve dans ce livre, ainsi qu'un grand nombre d'autres vérités qui ne sont pas connues de ceux du Christianisme traditionnel et de la foi Catholique.

La vérité sur le fait que Christ fut ressuscité à la fin de la portion de jour du Sabbat – le septième jour de la semaine – juste avant que le premier jour de la semaine (dimanche) commence au coucher du soleil, sera prouvé plus tard de manière irréfutable. À l'époque de Christ, et durant la plus grande partie de l'ère de l'humanité, il a toujours été reconnu qu'un nouveau jour commençait au coucher du soleil. Les jours ne commençaient pas à minuit comme c'est le cas de nos jours.

Oui, c'est vrai; Christ n'a pas été ressuscité le dimanche matin, ni à aucun autre moment de ce jour de la semaine. De plus, il n'est pas mort le jour que beaucoup de gens appellent "le vendredi saint." Il est mort plus tôt dans la semaine. Là encore, c'est quelque chose qui sera clairement et facilement prouvé par les écritures. Comment est-il donc possible que les gens aient pu rester ainsi dans les ténèbres, la confusion et le mensonge pendant des siècles? Eh bien, voilà ce que chacun devra affronter et devra décider pour lui-même, ce qu'il va faire et ce qu'il va croire.

Quand ce qui est faux est exposé et ce qui est vrai révélé, alors on doit choisir ce que l'on va continuer à croire. Est-il possible que la nature humaine puisse facilement décider de croire ce qu'elle veut, en dépit de ce qui est vrai et facilement prouvé?

Le Christianisme fut Divisé

Avant de continuer, il serait bon de simplement faire une pause et nous tester nous-mêmes,pour savoir si l'on est honnête avec nous-même. Est-ce qu'on peut objectivement questionner les croyances qu'on a tenues depuis longtemps comme étant vraies et qui maintenant sont exposées comme étant fausses? Ce n'est pas facile à faire.

Dieu déclare que Sa parole est vérité et que c'est Sa vérité qui peut libérer quelqu'un. Les gens ne semblent pas comprendre qu'en acceptant ce qui n'est pas vrai – ce qui est faux – alors ils sont en fait maintenus dans un genre de captivité. Être trompés et se tenir à des choses qui ne sont pas vraies, est une forme de "captivité spirituelle", ce qui agit littéralement contre la pensée humaine. Si quelqu'un s'efforce de se libérer de l'erreur, du mensonge, des choses qui ne sont pas vraies, alors, il peut commencer à vivre ce qui est sincèrement vrai, ces gens-là pourront alors commencer à connaître la véritable liberté et la paix, à un niveau qui ne leur était pas accessible avant.

Ce genre de liberté est une question spirituelle de la pensée, c'est ce qui libère et fortifie de manières que peu de gens ont jamais vécu dans la vie. La plupart des gens ne saisissent pas que le fonctionnement de la pensée humaine, n'est pas un élément ou un processus physique, mais c'est littéralement un élément spirituel. C'est pourquoi l'homme ne peut s'occuper et gérer que les éléments et l'état physique de la pensée humaine. Ils ne peuvent ni voir ni mesurer ce qui vient d'une essence d'esprit dans la pensée.

Lorsque nous discutons du Christianisme, il nous faut revenir au commencement. La vérité, c'est que l'Église de Dieu – le Christianisme d'origine – a commencé en l'an 31ap-JC, lors du Jour Saint annuel de la Pentecôte. Cette Pentecôte suivait le commencement d'une nouvelle saison de Jours Saints, après l'exécution de Christ le jour de l'observance annuelle de la Pâque. Dieu déclare que Christ est mort en tant que Pâque de toute l'humanité et il est mort le jour de la célébration annuel de cette observance.

Après la mort et la résurrection de Christ, les disciples ne se sont pas rassemblés pour célébrer les Pâques [Anglais – Easter], et aucun compte rendu ne les décrits l'ayant fait au cours des dizaines d'années qui ont suivies.

Cinquante jours après la résurrection de Christ, les disciples étaient rassemblés à Jérusalem pour observer le Jour Saint annuel commandé de la Pentecôte. Les écritures révèlent clairement que leur pratique était de continuer à observer les lois de Dieu, ce qui comprenait l'observance des Jours Saints annuels décrits dans Lévitique 23. Ils n'ont jamais célébré Noël et n'ont jamais célébré les Pâques [Easter].

Alors que le Christianisme commença progressivement à se développer et se répandre dans d'autres régions de l'Empire Romain, il s'est trouvé confrontés à de grandes résistances par les gens du monde, particulièrement de la part des gouvernements, tout comme les paroles de Christ rencontrèrent de grandes résistances et furent rejetés par la majorité des gens et que lui fut condamné à mort par le gouvernement. Ces choses n'ont pas beaucoup changé au cours des siècles qui ont suivis.

Après la mort de Christ et le commencement de l'Église de Dieu, d'autres idées sur Christ et ses enseignements commencèrent à s'infiltrer dans le monde dominé par les Romains. D'autres prêtres et enseignants religieux pratiquant d'autres divinités, apprécièrent et adoptèrent les histoires sur Dieu et Son Fils. Ils mélangèrent ces choses à leurs propres croyances. Ces nouvelles histoires étaient bien meilleures que celles, pleines de leurs propres idées et des croyances sur leurs divinités, dont ils s'étaient servis pour influencer les populations.

En réalité, les Anciens Romains étaient bien connus pour le grand nombre de divinités qu'ils honoraient et ils attribuaient leurs succès en tant que puissance mondiale à cette collectivité pieuse et à leurs efforts à maintenir de bonnes relations avec leurs dieux. Les Romains ont conquis beaucoup de nations, poursuivant l'assimilation des pratiques des croyances religieuses des peuples qu'ils avaient conquis, les pratiquant avec les leurs. Ces choses font simplement partie de l'histoire écrite.

L'ancienne religion Romaine était beaucoup plus centrée sur la connaissance de la manière correcte de prier et de pratiquer les rituels, plutôt que sur la foi de quelque chose qu'on croyait. Après le commencement de l'Église de Dieu en 31ap-JC et que l'enseignement du Christianisme commença à se répandre, les prêtres et les enseignants religieux des divinités du monde Romain, trouvèrent facile d'assimiler et d'inclure dans leurs croyances ces pratiques et enseignements sur Dieu et Christ. Ceci produisit un mouvement qui eut tellement de succès, qu'ils adoptèrent eux aussi le nom de "Chrétien".

En 325ap-JC, ce mouvement parmi les prêtres de l'Empire Romain qui s'appelaient eux-mêmes des Chrétiens, avait acquis tant d'influence et de pouvoir, que l'Empereur Constantin intervint pour consolider les enseignements de ce nouveau genre de Christianisme. L'histoire note qu'il a fait cela dû à de grandes divisions qui existaient parmi les prêtres dispersés dans l'Empire Romain. Il décida de les unifier et de créer une nouvelle religion d'état.

Constantin voulait convaincre les prêtres de tomber d'accord sur une série de croyances nouvellement établies. Non seulement cela, mais il décida aussi d'éradiquer et de proscrire cette secte Chrétienne, qui pour bien des Romains était trop similaire au Judaïsme. Les Juifs étaient haïs depuis longtemps dans le monde Romain. Ils avaient même servi d'esclaves pour construire le grand colisée de Rome.

L'Empereur Romain Constantin, convoqua une conférence qui visait à établir et unifier toutes questions sur la Chrétienté dans l'Empire Romain. Il convoqua et organisa ce qui fut connu sous le nom du Conseil de Nicée en l'an 325ap-JC, et participa activement dans son processus de prise de décisions.

C'est à ce moment-là que le Credo Nicéen fut établi, c'était une déclaration de croyance qui introduisait aussi la doctrine de la Trinité. Nous trouvons dans les écrits historiques que la motivation de Constantin pour ce rassemblement de principaux prêtres Romains, était de régler un problème de division causé par les enseignements d'un des prêtres Romain appelé Arius. Selon Constantin, et un grand nombre de prêtres Romains, Arius se rapprochait beaucoup trop des enseignements des Juifs qui traversaient l'Empire Romain enseignant le Christ.

Il y eut parmi les prêtres Romains une grande dispute au sujet de la nature de Christ. Arius enseignait que le Fils de Dieu avait été créé et que sa vie n'était venue à l'existence qu'après sa naissance de Marie, sa mère. Le groupe de prêtres beaucoup plus grands et populaires qui écoutaient Constantin et étaient d'accord avec lui, croyaient que Christ était aussi Dieu et avait éternellement existé.

Vous pouvez facilement trouver et lire ces choses sur l'internet. En bref, la Trinité fut instaurée à l'époque parmi plusieurs autres nouvelles doctrines, et elle devint un des enseignements fondamentaux de cette nouvelle église Romaine. Constantin était en train de créer la religion officielle de tout l'Empire Romain.

Arius fut déclaré hérétique et fut exilé. Bien qu'il fût en accord avec les autres doctrines des prêtres rassemblés à Nicée, il n'était pas prêt à changer la position qu'il avait, dans sa croyance que Christ n'existait pas avant de naître de sa mère, Marie. Sa position qui semait la discorde auprès des prêtres de Rome, les motiva à consolider leur croyance en une doctrine de la Trinité et de l'existence éternelle de Christ. Cette controverse ouvrit la voie pour l'apparition d'une autre église dans le monde, une église différente de l'Église d'origine, une église qui se développa et se fortifia énormément, dû au soutien du gouvernement Romain à l'époque. Et puis près de 1100 ans plus tard, d'autres églises s'appelant Chrétiennes, se séparèrent du gouvernement de cette église Romaine, formant les fondations des églises Protestantes.

Non seulement la doctrine de la Trinité fut établie à ce moment-là, en l'an 325ap-JC, mais Easter [les Pâques], fut aussi officiellement adopté. Du fait que l'enseignement de la célébration annuelle de la Pâque au printemps était en opposition directe avec la célébration des Pâques au printemps, la Pâque fut déclarée illégale dans l'Empire Romain.

Même l'observance du Sabbat hebdomadaire le 7ème jour de la semaine fut rendu illégale. Ce nouveau Christianisme Romain se servi de l'histoire des Pâques comme point central, pour changer l'observance du Sabbat le septième jour, pour le premier jour de la semaine – le dimanche. Les écritures ne justifièrent pas ce changement, mais bien eux, enseignant que Christ fut ressuscité le dimanche matin, ce qui est faux! Quand ils sont arrivés au sépulcre de Christ ce dimanche matin, l'ange leur annonça qu'il avait déjà été ressuscité. Mais il n'est pas spécifié qu'il avait était ressuscité ce dimanche matin.

De plus, l'encyclopédie Catholique reconnaît qu'il n'existe aucune écriture fondamentale donnant autorité pour le changement du Sabbat, mais ils déclarent plutôt que c'est par l'autorité qu'ils prétendent avoir été donnée à l'Église Catholique et à ses Papes que le Sabbat du septième jour a été changé au premier jour de la semaine le dimanche. Ainsi, ils déclarent à la base que toutes les églises Protestantes ne tirent aucune autorité des écritures pour observer le premier jour de la semaine, le dimanche, comme leur Sabbat, mais qu'ils ont au contraire accepté l'autorité de l'Église Catholique pour le faire.

Bien qu'elle fût persécutée au fil des siècles, l'Église d'origine fondée en 31ap-JC, a continué jusqu'à nos jours dans l'observance annuelle de la Pâque, bien qu'elle ait été interdite au début par l'Empire Romain. Il est clair que c'est Christ lui-même qui institua la nouvelle cérémonie de l'observance de Pâque, cérémonie que nous trouvons décrite dans le chapitre 13 du Livre de Jean. L'apôtre Paul, l'enseigna aussi et donna l'ordre à l'Église de célébrer la même cérémonie de Pâque (1 Cor. 11:23-28 & 1 Cor. 5:1-8).

Et donc, laquelle est vraie? Est-ce la Pâque ou les Pâques qui doivent être célébrées par ceux qui se disent porter le nom de Christ. Ce sont les décisions qu'on doit prendre, à savoir ce que nous allons décider de croire et ce que nous allons décider de ne pas croire.

Le monde est tellement confus quand il s'agit de savoir qui vraiment est Dieu et ce que Dieu a vraiment dit. La raison pour souligner ces fausses conceptions et ces fausses histoires, c'est pour que les gens puissent commencer à reconnaître et croire les avertissements de ce livre afin de beaucoup mieux se préparer à une troisième guerre mondiale.

Deux Enseignements Opposés Sur Christ

Dû au soutien de la puissance dominante mondiale de l'époque, l'église Romaine que l'Empereur Constantin avait fondée sur l'Empire Romain, acquis très vite une très grande popularité et se développa en puissance et en nombre d'adeptes. Sa popularité, son influence et sa puissance continuèrent à se développer au cours des siècles suivants, s'établissant comme "le Christianisme", alors que l'Église même de Dieu était opprimée, réprimée et considérée comme une secte dangereuse.

Avant de parler des prophéties centrées sur cette époque actuelle se distinguant de toute l'histoire humaine, le chapitre suivant va examiner plus en détail les histoires sur Dieu et Christ, qui ne sont tout simplement pas vraies. Ces choses ne sont pas exposées pour accuser ou attaquer ce que les gens croient. C'est fait uniquement pour illustrer ce qui est vrai et potentiellement libérer les gens de ce qui ne l'est pas.

Ainsi, la vérité c'est que le Christianisme qui a commencé en l'an 31ap-JC, n'est pas le "Christianisme" qui s'est développé et a tellement grandi dans l'Empire Romain et dans le monde après 325ap-JC.

Pour honnêtement faire face et confronter les grandes différences de ces deux enseignements opposés sur le Christianisme, il suffit simplement d'examiner notre enfance. Il arrive un moment où les enfants élevés dans le Christianisme traditionnel, découvrent qu'on ne leur a pas dit la vérité sur certaines choses très élémentaires. Ils découvrent qu'il n'existe pas de lapin de Pâques, et ils sont confrontés à la réalité qu'il n'existe rien de tel qu'un Père Noël vivant au Pôle Nord qui distribue des cadeaux aux enfants du monde entier en une seule nuit. C'est une conception grandement promotionnée aux États-Unis et adoptée par un grand nombre de gens autour du monde. Mais il existe des associations similaires à la célébration de Noël, qui comprennent aussi des coutumes et des noms différents pour Santa Claus [Père Noël]. L'histoire de Santa Claus tire son origine d'un personnage Britannique, Father Christmas [Père Noël], et du Hollandais, Sinterklaas. Dans d'autres parties du monde, il est aussi connu sous le nom de St. Nick ou St. Nicholas.

Logiquement, l'étape suivante serait de se demander d'où vient vraiment Noël en premier lieu. Ça ne provient absolument pas des écritures. La plupart des enseignants du Christianisme traditionnel ont maintenant fini par reconnaître et admettre que Christ n'était pas du tout né aux alentours du 25 décembre – et encore moins pendant l'hivers. Le récit historique des écritures révèle qu'il était né au début de l'automne. Ça n'a en fait été qu'au cours des quelques dernières dizaines d'années, que les leaders du Christianisme traditionnel ont finalement commencé à admettre cette vérité.

Quelque chose d'autre enseigné au sujet de Noël, c'est qu'une étoile brillait au-dessus du petit village de Bethléhem, indiquant l'endroit où Christ était né. C'est là aussi une fable qui est contraire aux principes de l'astronomie. En vérité une étoile dans les écritures, représente souvent un être angélique créé d'esprit. En réalité, c'était un ange qui montrait le chemin conduisant à l'endroit où Christ était né.

Encore une fois, il est facile de nos jours de trouver ces informations par quelques recherches sur l'internet.

Les idées de la naissance de Christ à cette période du solstice d'hivers, furent toutes assimilées par l'église de Rome du 12ème siècle pour en faire une célébration religieuse. À l'époque, il existait déjà un festival établi par un autre empereur Romain appelé Aurélien. Sol Invictus ("Unconquered Sun" [Soleil Insoumis]) était le dieu soleil officiel du dernier Empire Romain et un patron des soldats.

Le 25 décembre de l'an 274ap-JC, Aurélien en fit une divinité qu'il ajouta aux autres divinités Romaines traditionnelles. La raison pour laquelle Noël fut reconnue par l'église Romaine, est pris en compte dans les notes d'un manuscrit qui fut l'œuvre de Jacob Bar-Salibi, un évêque du 12ème siècle. Il est écrit:

"C'était une coutume des Païens de célébrer en ce même 25 décembre l'anniversaire du Soleil, durant lequel ils allumaient des flambeaux en signe de festivité. Les chrétiens prenaient aussi part à ces solennités et ces festivités. En conséquence, quand les docteurs de l'Église perçurent que les Chrétiens appréciaient ce festival, ils prirent conseil et décidèrent que la vraie Nativité devait être solennisée en ce jour."

Noël est une création de l'Église Catholique Romaine. Noël [anglais: Christmas] est en Anglais la combinaison de deux mots. Ce sont les mots "Christ" et "mass" qui est le rituel liturgique central de l'Église Catholique. La majorité écrasante de tous ceux qui font partie du Christianisme traditionnel, se tiennent à cet enseignement et pratiquent la célébration de Noël, mais elle n'a jamais été reconnue par l'Église de Dieu, ni par ceux qui s'appellent des Chrétiens et tiennent leurs doctrines et leur lignée de cette Église d'origine, de l'an 31ap-JC.

Certains poseront la question: Quel mal y a-t-il à célébrer ces choses si le Père Noël est une fable et que Noël n'est pas vraiment le jour de la naissance de Christ? Cela n'a aucune importance, si on ne se soucie pas de ce que Dieu a dit au sujet de telles pratiques et coutumes. Mais si on s'en soucie, ne voudriez-vous pas alors savoir ce qu'est la vérité sur ce que Dieu en dit?

Le Vrai Messie

Dans la dernière partie de ce chapitre, nous allons exposer un grand nombre de différences qui existent entre les deux croyances totalement opposées du Christianisme. Le chapitre suivant apportera des preuves scripturales absolues de ce qui est écrit sur ce qui est vrai.

La vérité, c'est que ces deux points de vue sont totalement différents et s'opposent l'un à l'autre. Un seul peut être vrai, alors que l'autre est faux, ou les deux sont faux. Mais tous deux ne peuvent pas être vrai!

Ce que les masses ont assimilé dans les sociétés au fil des siècles est facile à accepter – même comme étant vrai. En fait, la nature humaine a tendance à graviter vers cette conformité. Mais d'aller contre ces normes établies et exposer ce qui est faux est extrêmement difficile et très souvent les gens y résistent vigoureusement. Accepter ce qui est vrai et le vivre, est pratiquement impossible.

C'est pour cette raison que la Troisième Guerre Mondiale va bientôt devenir une réalité. Peu de gens dans le monde ont su ou entendu la vérité sur ce qu'était le dessein de Dieu pour avoir créé la vie humaine. Peu de gens ont su que Dieu avait un plan prédéfini pour la vie humaine et ont su comment Il accomplissait systématiquement ce plan et ce dessein.

En réalité, Dieu a clairement établi des périodes de temps cycliques pour l'humanité. Dieu a donné à l'humanité la semaine de sept jours, lors de laquelle le septième jour devait servir de rappel qu'Il était notre Créateur et le Créateur de toutes choses. Dieu a donné la semaine de sept jours comme un genre de représentation prophétique, dans Son dessein d'accomplir un plan de 7000 ans pour la création de toute l'humanité.

Très peu de gens ont pu comprendre ou connaître le dessein que Dieu avait au fil du temps révélé aux prophètes, d'un Messie qu'Il allait envoyer à l'humanité. Les mots Messie et Christ signifient exactement la même chose – "Celui qui est oint". Mais oint pour quoi?

Les Israélites et la nation Juive, savaient jusqu'à l'époque de Christ, que cela signifiait que Dieu allait envoyer un roi pour régner dans Son Royaume, mais ils ne savaient pas ce que ces choses voulaient vraiment dire. Même les disciples avaient des difficultés à comprendre ce que Christ leur disait sur lui-même. Ils croyaient qu'il était le Messie prophétisé et que Dieu allait l'établir pour être ce roi, les délivrant ainsi de l'occupation Romaine de l'époque.

Même lorsque Christ entrait dans Jérusalem lors de la dernière semaine de sa vie physique, des milliers de gens s'étaient rassemblés pour le célébrer et le louer comme le Messie, le fils (descendant) de David, que Dieu envoyait pour être Roi de Son Royaume sur la terre.

Christ avait plusieurs fois annoncé aux disciples, qu'il n'était pas venu cette fois-là pour accomplir le rôle du Messie, mais essentiellement celui de la Pâque. Mais ils n'ont pu comprendre la signification spirituelle de ses paroles, qu'après avoir reçu l'esprit de Dieu après sa mort. Ce fut le jour de la Pentecôte de l'an 31ap-JC, quand l'Église de Dieu fut établie. Ce fut à ce moment-là, comme c'est écrit dans le Livre des Actes, qu'ils ont alors su qu'il était réellement le Roi du Royaume de Dieu, qui plus tard viendrait régner sur la terre, mais qu'il était venu la première fois pour accomplir la signification et le propos révélé dans la cérémonie de l'observance annuelle de la Pâque.

La première fois, Christ est venu comme l'Agneau de Dieu pour être la Pâque de l'humanité. Mais il va revenir comme celui que les disciples attendaient à leur époque. Il est sur le point de revenir une seconde fois, cette fois-ci pour accomplir le rôle du Lion de Dieu qui régnera sur toutes les nations de la terre, comme le Roi de tous les rois dans le Royaume de Dieu.

Le Royaume de Dieu n'est pas dans les cieux. C'est un Royaume qui régnera sur des sujets, et ces sujets sont ceux qui continueront à vivre dans une nouvelle ère de l'humanité qui va suivre cette dernière guerre – la Troisième Guerre Mondiale.

Tout comme la semaine de sept jours fut établie par Dieu, il en est de même de la période de 7000 ans qu'elle symbolise prophétiquement. Dieu donna à l'humanité de se concentrer sur leur travail pendant les six premiers jours, mais Il a établi le septième jour – le Sabbat hebdomadaire – comme l'époque où l'humanité devait se concentrer sur Son travail, Ses instructions et Sa vérité.

Ainsi de la même manière, ce symbolisme est prophétiquement révélé par les 7000 ans que Dieu a établi pour l'humanité. Nous approchons de la fin de 6000 ans. L'humanité s'est vue autorisée à vivre "à sa manière" pendant toute cette période. Mais au cours des prochains 1000 ans, l'humanité apprendra à vivre à la manière de Dieu, puisqu'ils seront sous l'autorité de Son gouvernement qui régnera sur toutes les nations de la terre pendant cette période.

Quand ce règne de 1000 ans commencera – le Millénaire du règne de Christ sur toutes les nations – alors un seul gouvernement régnera. Dieu ne permettra plus jamais l'existence d'aucun gouvernement humain. Il n'y aura plus de dictateur, plus de politique et plus de parti politique, plus de vote, plus jamais de gouvernement humain. Voilà ce qu'est la "bonne nouvelle" de la vérité de Dieu.

Certains passages du Livre de l'Apocalypse seront cités plus tard, mais les derniers chapitres révèlent la seconde venue du Messie comme le Roi des rois. Il est la Pâque et le Christ de l'humanité. Il est littéralement le Fils de Dieu, dont le Père est le Seul Dieu Éternel Tout-Puissant. Il est celui qui vint à l'existence, en naissant à la vie physique de sa mère Marie.

Dieu révèle Christ comme le premier des prémices de Sa création de l'humanité. Il est aussi révélé que dans cette première phase de la création de Dieu pour offrir la vie d'esprit éternelle à l'humanité, le reste des prémices de Dieu seront ressuscités au moment de la venue de Christ. Le gouvernement qui va régner sur la terre pendant les 1000 ans qui vont suivre, a été en cours de préparation pendant les 6000 ans passés – depuis le commencement – avec Abel, le premier, un fils d'Adam et Ève.

Depuis ce temps, Dieu a été à l'œuvre pour la préparation de tous les autres, ceux qui allaient venir et régner avec Son Fils, à son retour. Le Livre de l'Apocalypse révèle que ce nouveau gouvernement qui va régner dans le monde, consiste en 144 000 personnes qui seront ressuscitées à la vie d'esprit au moment de la venue de Christ. Ce gouvernement sera composé d'un grand nombre de ceux que l'on trouve mentionné dans les écritures, des gens comme Moïse, Josué, Déborah, David, les prophètes et les apôtres, et bien d'autres.

Vérité et Mensonge

Ce qui vient juste d'être mentionné au sujet du règne millénaire de Christ, a été enseigné par l'Église de Dieu depuis maintenant près de 2000 ans. C'est la bonne nouvelle que cette première Église a annoncée, quand le vrai Christianisme fut établi en l'an 31ap-JC.

L'Église de Dieu n'a jamais été composée d'êtres humains parfaits, mais elle a toujours été remplie de Chrétiens qui s'efforçaient toujours de reconnaître leurs erreurs et de se débarrasser des mensonges qu'ils découvraient en eux, pour embrasser toute vérité que Dieu leur révélait.

Là encore, tout ce qui a été discuté jusqu'à maintenant est central à la raison pour laquelle, à la fin de 6000 ans, les choses arrivent bientôt au moment où Dieu va exécuter Son jugement sur le monde. Il va permettre à l'humanité d'arriver au seuil de l'extinction et Il interviendra pour mettre un terme à leur folie. Même après avoir arrêté la Troisième Guerre Mondiale, il est révélé que Dieu commencera alors à répandre des dévastations sur ceux qui ne voudront pas se soumettre à la venue de Son Fils et détruira ceux qui restent déterminés à continuer leur destruction de la terre. Les prophéties révèlent que rien que cela, pourra atteindre un taux de mortalité qui dépassera un milliard de personnes.

Ce ne sera pas une mince affaire, car un très grand nombre de gens résisteront à la venue de Christ et à son règne. Pendant 6000 ans, le Fils de Dieu et ceux avec qui Dieu a été à l'œuvre ont été haïs, emprisonnés, battus, moqués, ridiculisés, méprisés et même exécutés. La vérité de Dieu a toujours rencontré des résistances et de la haine. Nous nous approchons maintenant très rapidement du moment où Dieu va changer tout cela.

Et donc, qu'est-ce qui est vrai et qu'est-ce qui est faux? Comme mentionné auparavant, une seule peut être vraie et si aucune des deux n'est vraie, alors les deux sont fausses. Il ne peut y avoir qu'une seule vérité et la vérité est de Dieu.

Les Chrétiens de l'an 31ap-JC sont connus par des doctrines très précises. Ce groupe de gens qui s'appellent des Chrétiens, sont appelés selon Celui à qui cette Église appartient, tout comme Christ l'avait annoncé – l'Église de Dieu. Elle n'appartient à aucun autre nom ni aucun autre système. Tous les autres se disant aussi des Chrétiens et ayant adoptés ce qui fut établi après l'an 325ap-JC, sont aussi connus par des doctrines très particulières. Ceux qui se disent Chrétiens, ayant formés plusieurs organisations des centaines d'années après l'établissement de l'église de Rome en 325ap-JC, n'ayant même adopté que quelques-unes de ses doctrines de bases, sont aussi de ce même type de "Chrétiens".

Bien qu'elles soient listées ci-dessous, le chapitre suivant parlera clairement des vérités qui ont les preuves écrites (la preuve des écritures) des doctrines des Chrétiens d'origines qui commencèrent en 31ap-JC.

Une Liste de Différences

Voici maintenant une liste des différences faciles à reconnaître, qui existent entre les deux groupes de gens qui se disent Chrétiens. C'est écrit en présentant d'abord ce que croyait l'Église de l'an 31ap-JC, et énonçant après ce qu'elle ne croyait "PAS".

…………….

Elle observait le Sabbat hebdomadaire du septième jour (à la fin du vendredi, le 6ème jour, juste avant le dimanche, le 1er jour de la semaine) comme le jour établi pour le culte d'adoration, PAS le dimanche, le premier jour de la semaine.

Elle observait la Pâque, PAS les Pâques.

Elle croyait que Christ avait été dans le sépulcre (le cœur de la terre) pendant exactement trois jours et trois nuits, PAS un jour et demi (de l'après-midi du vendredi au dimanche matin).

Elle croyait que Christ avait été ressuscité à la vie à la fin du Sabbat hebdomadaire, PAS le dimanche matin.

Elle croyait au partage des symboles de Pâque annuellement ce jour-là, PAS en une communion qu'on peut célébrer chaque semaine.

Elle observait les Jours Saints annuels de Dieu, PAS des jours fériés annuels comme les Pâques et Noël.

Elle enseignait qu'après la mort, une résurrection à une vie future doit avoir lieu, PAS que les gens ont une âme immortelle selon laquelle on peut aller dans les cieux ou en enfer.

Elle croyait en un dernier jugement éternel pour certains, ce qui veut dire "rester mort" pour toujours, ce qui est ce jugement – ne jamais plus être ressuscités, PAS d'être tourmentés et torturés en enfer pour le reste de l'éternité.

Elle croyait en un Seul Dieu Éternel Tout-Puissant (Yahweh Elohim), qui a en Lui la vie éternelle, PAS que Dieu est une Trinité, enseignant qu'il y a trois dieux distincts dans la divinité, fonctionnant comme un seul dieu.

Elle croyait que Christ fut accroché à un poteau avant sa mort, PAS à une croix.

Elle savait que l'ordre fut donné que le nom de Christ soit Josué, PAS que son nom soit Jésus.

Elle croyait que Josué le Christ n'avait commencé son existence qu'après sa naissance de sa mère, Marie, PAS qu'il avait existé éternellement comme Dieu Son Père.